Le crédit d’impôt pour la chaudière à bois

Energie renouvelable et abondante en France, le bois lorsqu’il est associé à une chaudière de qualité conjugue écologie et économie. Un mode de chauffage ancestral qui, lié aux technologies les plus récentes, offre une alternative crédible aux énergies fossiles ou à l’électricité. Présentation de la chaudière à bois éligible au crédit d’impôt pour transition énergétique (CITE) et à de nombreuses autres aides, telle que la Prime Energie.

 

Une aide pour tous, le crédit d’impôt transition énergétique

L’Etat accorde depuis le 1er septembre 2014 un avantage fiscal correspondant à 30% du montant HT des travaux engagés. Il s’agit pour le Ministère de l’écologie et de la transition énergétique d’en finir avec les passoirs énergétiques.

 

Le crédit d’impôt est accordé à tout contribuable qu’il soit locataire, occupant à titre gratuit, propriétaire. S’il n’est pas imposable, il reçoit un chèque équivalent du trésor public.

 

Le CITE est plafonné sur une période de 5 ans pour une même habitation à 8 000 € pour un contribuable célibataire, 16 000 € pour un couple marié ou pacsé à déclaration commune. 400€ par personnes à charge viennent majorés ces limites.

La chaudière à bois moderne

Sous forme de bûches, de granulés ou de plaquettes, le bois offre un bon rendement énergétique. Un choix d’autant plus judicieux qu’il demeure en France l’énergie la moins chère du marché et que les chaudières modernes émettent de 5 à 10 fois moins de gaz à effet de serre que leurs équivalentes à énergie fossile ou à électricité. Plusieurs technologies permettent d’atteindre ce niveau de performance :

 

  • La double combustion : dans ce type de chaudière, la combustion du bois est suivie par la ré-inflammation des gaz issus de cette dernière. Ce dispositif permet une augmentation de 5 à 10% par rapport à une chaudière classique à combustion montante ou horizontale.
  • La combustion inversée : est ce qui se fait de mieux actuellement. Le foyer est conçu pour que le feu se développe sous les bûches qui se consument progressivement. Ce type de chaudière est fréquemment associé à un système de tirage forcé ou turbo. Ce ventilateur placé au niveau de l’alimentation en air frais de la chaudière ou de son extraction assure un tirage maximal et propulse le rendement de l’appareil jusqu’à 85% !
Chauffage-LPE

Bon à savoir

Comme toutes les chaudières, une chaudière à bois peut être double service, c’est à dire assurer la montée en température de l’eau du chauffage central et celle de la réserve d’eau chaude sanitaire.

Chauffage-LPE

Les critères d’éligibilité au CITE de la chaudière à bois

  • L’habitation équipée doit avoir plus de 2 ans ;
  • Il doit s’agir d’une résidence principale ;
  • L’équipement installé doit être classé au titre de son rendement énergétique et de ses émissions polluantes à la classe 5 de la norme NF EN 303.5.

Les autres aides disponibles pour l’installation d’une chaudière à bois

  • La prime énergie : Cette prime s’inscrit dans le dispositif de Certificats d’Economie d’Energie (CEE).
  • L’éco-prêt à taux zéro : Pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros selon la surface du logement à chauffer, la chaudière à bois ne peut pas toujours être financée au comptant. L’éco-prêt à taux zéro, permet d’étaler la dépense dans le temps sans surcoût lié au remboursement d’intérêt. Soumis à condition de ressource, l’éco PTZ permet d’emprunter jusqu’à 30.000€ !
  • La TVA réduite : l’installation d’une chaudière à bois par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) donne lieu à l’octroi du taux de TVA réduit à 5,5%.
  • Les aides de l’ANAH : l’Agence Nationale de l’Habitat aide les propriétaires modestes ou très modestes de logement de plus de 15 ans dans tous leurs projets d’amélioration énergétique. Les propriétaires concernés envisageant de passer au chauffage bois ont tout intérêt à se rapprocher auprès des bureaux départementaux de l’ANAH pour vérifier leur éligibilité et le montant de l’aide à laquelle ils peuvent prétendre.
  • Les aides locales : Communes, départements et régions accompagnent parfois leurs administrés dans leurs projets de rénovations énergétiques. Des aides locales dont il convient de vérifier l’existence, les critères d’éligibilité et les montants au cas par cas.

 

Passer au chauffage bois c’est assurément faire un choix d’avenir. Une manière de soutenir toute la filière bois qui contribue au développement et à l’entretient des forêts et de participer à la réduction de la dépendance aux énergies fossiles. Un choix écoresponsable et très malin contenu du prix du bois quelle que soit sa forme!

chaudiere_bois-LPE

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à bois par une Prime Energie..

chaudiere_bois-LPE