Les Travaux

Quel coût pour l’isolation de vos combles aménagés

Prix isoçlation combles aménagés

Des combles peu ou pas isolés peuvent être responsable de 30% des déperditions thermiques d’un logement. Donc, qu’ils soient aménagés ou perdus, les combles doivent être bien isolés. L’isolation des combles aménagés coûte relativement cher (comparée à l’isolation des combles perdus) mais elle permet de profiter d’une pièce à vivre supplémentaire et augmente significativement la valeur de votre bien.  De plus, elle est éligible à de nombreuses aides écologiques (crédit d’impôt transition énergétique, subventions de l’ANAH, Eco PTZ, aides locales, prime énergie, etc.) qui, cumulables, peuvent prendre en charge jusqu’à 90% de son coût de réalisation.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’isolation de vos combles aménagés avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

En quoi consiste l’isolation des combles aménagés ?

En premier lieu, vous devez savoir que l’isolation des combles aménagés (ou combles aménageables) implique plus de travail et de dépenses que celle de l’isolation des combles perdus. En revanche, en aménageant cet espace entre la toiture et le dernier plafond de la maison, vous profiterez d’une pièce à vivre supplémentaire. Il faut cependant s’assurer de bien l’isoler du froid extérieur et du bruit.

L’isolation par l’intérieur constitue souvent l’option la plus simple. L’isolation par l’extérieur, sera non seulement plus compliquée mais aussi beaucoup plus coûteuse. La première opération consiste à placer une ou deux couches d’isolant sur votre plancher supérieur; on peut aussi commencer par poser l’isolant sous la charpente en prévoyant un espace minimal de 3 centimètres pour assurer une bonne circulation de l’air entre la toiture et l’isolant.

Si votre charpente est de type traditionnel, une isolation à double couche sera appropriée ; tandis que pour des combles avec charpente à fermettes, vous aurez le choix entre l’installation d’une ou de deux couches d’isolant.

Critères définissant le coût de l’isolation des combles aménagés

Le coût de l’isolation des combles va dépendre de plusieurs facteurs. Parmi ces facteurs, les plus importants sont : la configuration des combles, leur hauteur, leur surface, le type d’isolant employé et la méthode d’isolation choisie (par l’extérieur ou par l’intérieur). Qu’importe la matière isolante que vous choisirez, veillez à ce que son coefficient thermique soit supérieur ou égal à 6.

  • Par l’intérieur, le coût de l’isolation des combles aménagés va s’échelonner entre 20 et 50 euros le mètre carré
  • Par l’extérieur, il vous faudra compter entre 80 et 160 euros le mètre carré

Ces coûts englobent le prix d’achat du matériel et les frais de pose.

Coût d’achat du matériel

Le coût du matériel va dépendre du type d’isolant choisi et de l’épaisseur de la couche posée.

  • Les laines minérales (de verre ou roche) vont revenir à environ 6 euros du mètre carrée pour une épaisseur de 200mm
  • La fibre de polyester 125 mm vous reviendra à 8 euros le mètre carré
  • Les panneaux d’isolant mince (entre 5 et 10 euros le mètre carré ) constitués de feuilles d’aluminium assemblées et associées à d’autres couches de différentes matières : ouate, mousse, feutre, et autres, constitue un autre option intéressante à considérer

Le coût parfois élevé de l’isolation des combles aménageables sera réduit notablement si vous profitez des nombreuses subventions visant à favoriser les travaux de rénovation énergétique (les subventions de l’ANAH, le crédit d’impôt transition énergétique, le prêt à taux zéro,), sans oublier les aides locales et régionales ou encore la prime énergie qui a elle tout seule peut représenter jusqu’à 50% du coût de vos travaux.

>>>En savoir plus sur la prime énergie

>>>Demandez votre prime énergie pour l’isolation de vos combles aménagés

Tarifs pour l’installation et frais induits

La plupart des entreprises qui effectuent ce genre de travaux calculent leurs honoraires en fonction de la surface globale des combles à isoler et de la méthode d’isolation sélectionnée.
Pour vous donner une idée approximative :

Note : ces tarifs peuvent varier selon l’entreprise assignée, la région, la complexité des travaux, l’accessibilité des combles, et le type d’isolant choisi. Des frais s’ajouteront si plus de matériaux (chevrons, vis, plaques de plâtre et autres) doivent être utilisés.

Choisir l’isolant qui convient le mieux

Chaque type d’isolant a ses avantages et ses inconvénients. Votre  choix dépendra à la fois de la nature de votre projet et du budget dont vous disposez.

  • La laine de verre: c’est l’isolant le plus couramment utilisé. Elle assure une bonne résistance thermique et comporte d’autres avantages appréciables : elle est écologique, elle contribue à réduire les sons provenant de l’extérieur, elle est maniable, facile à installer, ininflammable et imputrescible. La laine de verre 300 mm est recommandée pour une isolation efficace et un gain thermique optimal ; tout comme les autres laines minérales. Seul inconvénient, cette laine (surtout celle qui se présente en rouleaux) a tendance à s’affaisser un peu avec le temps ; vous pouvez choisir de la souffler en vrac, avec une souffleuse, pour éviter ce problème.
  • La laine de roche : est un peu moins souple que la laine de verre mais elle garde ses capacités d’isolation plus longtemps.
  • Le polystyrène extrudé: il est recommandé si vous souhaitez optimiser votre intérieure, car il nécessite deux fois moins d’épaisseur que la laine de verre pour atteindre une même résistance thermique.
  • La fibre de polyester en plastique recyclé: efficace et écologique, c’est un très bon matériau isolant aussi bien au niveau thermique qu’au niveau acoustique. Privilégiez une épaisseur de 125 mm au moins.
Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’isolation de vos combles aménagés par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie