Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

L’isolation thermique d’une maison par l’extérieur

Par L’équipe de rédaction

Pour isoler votre logement, deux options s’offrent à vous : l’isolation par l’intérieur ou l’isolation par l’extérieur. Bien que plus onéreuse, l’isolation extérieure d’une maison est aussi plus performante et plus facile à mettre en œuvre dans le cadre d’une rénovation. Faisons le point sur cette technique.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’isolation extérieure d’une maison : efficace et esthétique

L’isolation thermique extérieure d’une maison (ITE) concerne les murs comme la toiture. Les matériaux isolants sont posés du côté extérieur des murs ou de la charpente avant d’être recouverts d’un enduit ou d’un revêtement de finition (bardage, tuiles, ardoises, etc.).

 

Plusieurs matériaux isolant sont disponibles pour une ITE :

 

  • Le polystyrène extrudé,
  • Le polyuréthane,
  • La laine de verre ou de roche,
  • La ouate de cellulose,
  • Les enduits isolants.

 

Une isolation thermique  par panneaux isolants bien réalisée suffit à satisfaire aux exigences de la RT 2012 et améliore considérablement le confort thermique et les performances énergétiques de l’habitation. Les crépis isolants sont quant à eux capables de renforcer l’isolation existante sans toutefois être suffisants pour assurer le confort thermique du logement à eux seuls. 

 

femme avec son enfant sur son canapé

Améliorez votre confort thermique en isolant les murs de votre maison par l’extérieur. Grâce à notre partenaire Financo, vos travaux sont proposés à partir de 69€/mois pendant 96 mois*. N’attendez plus, lancez-vous !

 

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

femme avec son enfant sur son canapé

L’isolation des murs par l’extérieur 

Elle peut se faire selon divers procédés :

 

  • Par pose collée : l’isolant est collé à même le mur sous forme de plaques rigides.
  • Par pose calée chevillée : l’isolant est collé puis fixé à la cloison par des chevilles.
  • Par fixation à l’aide de profilés : compatible uniquement avec les plaques de polystyrène expansé, cette technique consiste à poser chaque panneau entre des rails de PVC.
  • À l’aide d’enduits techniques : peinture isolante, crépi isolant à base de polystyrène, crépi chaux-chanvre naturel et écologique, enduit chaux-liège, torchis.

 

Pour la pose de plaques isolantes, la réalisation de joints parfaitement étanches à la jonction entre chaque panneau est obligatoire. En supprimant les ponts thermiques, c’est elle qui assure la bonne isolation du bâti.

 

Si vous n’optez pas pour un enduit isolant, plusieurs revêtements de finition sont disponibles afin de parfaire l’esthétique de la maison :

 

  • Le crépi,
  • Le bardage en PVC, en bois ou en composite,
  • Les plaquettes de parement en béton ou en pierre naturelle.

 

Il existe également des panneaux de polystyrène expansé 2-en-1 comprenant le matériau isolant sur la face interne et le revêtement de finition en face externe.

 

🎥 Découvrez les 7 étapes du chantier d'isolation extérieure avec Effy !

 

 

L’isolation d’une toiture par l’extérieur

L’isolation d’une toiture par l’extérieur, aussi appelée sarking,  peut se faire selon deux techniques :

 

  • Par installation d’un isolant rigide entre la charpente et la couverture, directement sur les chevrons.
  • Par pose de l’isolant sur un platelage en voliges ou en panneaux OSB.

Ce type de panneaux peut ensuite recevoir les matériaux de couverture habituelle. Leur face interne, qui reste apparente dans les combles, peut accueillir de la peinture, du papier peint, du lambris, etc.. Certains panneaux disposent déjà d’une sous-face décorative qui ne demande pas de finition esthétique particulière.

Avantages et inconvénients

L’ITE a plusieurs avantages :

 

  • Elle permet de conserver un bon confort thermique dans l’habitation et de réduire la facture énergétique.
  • Elle est très étanche à l’air comme à l’eau et possède d’excellentes propriétés d’isolation acoustique.
  • Elle est facilement modifiable et renforçable par la suite.
  • Réalisée dans le cadre d’une rénovation, elle peut être mise en œuvre sans gêner la vie quotidienne.
  • Elle permet de « relooker » la façade d’une maison et d’en préserver le cachet.
  • Elle ne réduit pas l’espace intérieur dans les pièces et permet de conserver la hauteur sous plafond dans les combles.
  • Elle ne demande pas de refaire la décoration intérieure à la fin des travaux.

 

Elle a aussi  quelques inconvénients :

 

  • Elle peut changer l’aspect extérieur de la maison et nécessite parfois des ajustements pour être en accord avec les exigences des mairies ou de l’association des Bâtiments de France.
  • Lorsqu’elle concerne les murs, il peut être nécessaire d’élargir les débords de toit et de décaler les gouttières afin d’éviter le ruissellement des eaux de pluie sur les cloisons.
  • Lorsque les fenêtres possèdent des volets battants, il faut déposer et reposer ces derniers.
  • L’épaississement des parois autour des fenêtres peut réduire la luminosité à l’intérieur de la maison.
  • Elle est plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur.

Combien coûte l’isolation extérieure d’une maison ?

Le prix moyen d’une isolation des murs par l’extérieur varie en fonction des difficultés que présente le chantier (accessibilité, pose d’échafaudage, etc.). Il se situe entre 60 € et 100 € par m² avec la main d’œuvre. Pour l’isolation du toit par l’extérieur, comptez entre 100 € et 280 € par m². Ce type de travaux ouvre droit à l’attribution de la Prime Énergie, du Coup de Pouce Isolation, de l’Éco-Prêt à taux zéro et du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.

🎥 Retour d'expérience ! Découvrez les bénéfices de l'isolation extérieure avec Effy.

 

 

femme et enfant

Le saviez-vous ?

Les travaux d’isolation thermiques sont éligibles à la Prime Energie.

femme et enfant
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction