Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Le poêle à bois Norvégien : la chaleur qui nous vient du froid

Par L’équipe de rédaction

Le poêle norvégien représente le poêle traditionnel par excellence. Robuste et performant, il est également particulièrement esthétique. Fonte et céramique se combinent pour un chauffage au bois chaleureux et confortable.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement, installation et entretien

Le poêle norvégien, ou scandinave, est généralement constitué d’un corps en fonte. Le foyer est recouvert de matériaux réfractaires tels que la céramique ou la pierre (kiuaskivi). Ce système permet à ces appareils d’offrir une autonomie de 24 heures avec seulement 3 à 4 heures de chauffe effective. La reprise de chaleur est également très rapide.


La flamme du poêle norvégien est généralement apparente, ce qui renforce son côté chaleureux et convivial. Le chargement s’effectue par le côté, le dessus ou le devant, selon les modèles. Les fumées de combustion sont évacuées par un conduit situé à l’arrière ou sur le haut de l’appareil. Les bûches utilisées sont généralement de grande dimension. La chaleur, diffusée par rayonnement, est très douce et homogène. Les surfaces extérieures ne sont jamais brûlantes, ce qui limite les risques d’accident.


La fonte est un excellent conducteur de chaleur pourvu d’une grande inertie. Ce matériau peut se mouler très facilement, ce qui autorise une grande variété de styles. Ses avantages en matière de chauffage sont multiples :

 

  • Grande résistance à la chaleur
  • Durabilité exceptionnelle
  • Très bonne conductivité thermique et forte inertie
  • Matériau totalement recyclable

 

Le poêle à bois norvégien ne nécessite qu’un entretien très limité. Il faut par contre veiller à n’utiliser que du bois bien sec spécialement adapté au chauffage. Le label NF Bois de chauffage est un gage de qualité. Les cendres n’ont besoin d’être retirées du foyer que toutes les 2 à 3 semaines. Un contrôle et un à deux ramonages par an sont obligatoires. Certains professionnels proposent des contrats de maintenance qui garantissent un fonctionnement optimal de l’appareil. Cette prestation peut inclure :

 

  • Ramonage et dépoussiérage
  • Mesure du tirage
  • Nettoyage et remplacement des joints

Différents types de poêles à bois norvégien

Les poêles norvégiens traditionnels fonctionnent au bois. Les fabricants commencent à diversifier leur gamme en proposant des poêles norvégiens à granulés, au gaz ou à l’électricité. Si la plupart des poêles norvégiens ont un habillage en fonte, certaines marques proposent également des modèles en acier, en pierre ollaire ou en céramique. Chacun de ces habillages possède des propriétés spécifiques :

  • Acier : montée en température rapide et inertie faible,
  • Pierre ollaire : montée en température lente et inertie importante
  • Céramique : montée en température et inertie moyennes

 

Le poêle norvégien bénéficie de toutes les évolutions actuelles du chauffage au bois :

 

  • Régulation de la température par thermostat
  • Double combustion ou fonction turbo
  • Air puisé à l’extérieur de l’habitation
  • Système d’accumulation de chaleur, plateau pivotant
  • Fonction vitres propres

 

La compatibilité avec la norme RT2012 peut être assurée grâce à un circuit de combustion étanche. Certains modèles sont tellement performants qu’une puissance de 5 kW suffit à chauffer une surface de 120 à 260 m².


Grâce à son rendement énergétique élevé, le poêle norvégien peut être utilisé comme chauffage principal. Il faut veiller à choisir une puissance adaptée à la configuration du logement pour chauffer toutes les pièces sans surchauffer la pièce principale. S’adresser à un revendeur spécialiste de ce type de poêle est essentiel pour faire le bon choix et bénéficier des aides au financement.

Avantages et inconvénients

Les poêles norvégiens sont appréciés pour leurs multiples qualités :

 

  • Un esthétisme soigné se mariant avec tous les styles d’intérieur
  • Une large gamme de puissances disponibles
  • Un rendement énergétique élevé
  • Une forte inertie qui augmente l’autonomie

Quel prix pour un poêle à bois norvégien ?

Le prix d’un poêle à bois norvégien est plus élevé que celui des autres poêles à bois, et peut donc être un frein à son achat. Cependant l’achat d’un poêle norvégien doit s’envisager comme un investissement à long terme. En effet, le surcoût qu’ils occasionnent sera rapidement effacé par les économies d’énergie réalisées et les différentes aides écologiques auxquelles cet équipement est éligible. Parmi ces aides on peut citer, le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco prêt à taux zéro, les subventions de l’ANAH, certaines aides locales et la prime énergie s’ils répondent aux critères de performance Flamme Verte.

 

Quelques exemples de prix

 

Marque

Puissance Rendement Prix
Godin 10 kW 73,5 % 1195 €
Supra 10 kW 76 % 1319 €
Jotul 7 kW 83 % 1490 €
Godin 14 kW 75 % 2559 €
Jotul 10 kW 78 % 2580 €
Heta 11 kW 81 % 3690 €

 

couple âgé

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

couple âgé
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction