Tout savoir sur la chaudière à micro accumulation

Par L’équipe de rédaction

Pour une maison moyenne ou un appartement, la chaudière à micro-accumulation constitue la solution par excellence pour profiter d’un confort sanitaire de qualité, en abondance. Moins encombrante que les chaudières à accumulation, moins cher à l’achat et assurant une disponibilité d’eau chaude similaire cet appareil est à privilégier pour les foyers de taille moyenne (entre 3 et 4 membres).

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

En quoi consiste une chaudière à micro accumulation ?

Aussi appelée chaudière à mini-accumulation, il s’agit d’un type de chaudière équipé d’un ballon d’eau chaude de petite taille (2 à 3 litres), qui permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire de façon instantanée. Ainsi, l’entrée de l’eau chaude se fait plus rapidement au point de puisage et vous n’avez pas à gaspiller d’eau froide pour cette opération. La température de l’eau est maintenue grâce à un thermostat intégré à la chaudière. Certains modèles comportent un ballon dont le volume est de 3 à 10 litres ; et, parfois, celui-ci est remplacé par un serpentin en cuivre. Le plus souvent, son installation est murale ou, plus rarement, au sol. Qu’elle soit au gaz ou au fioul, la chaudière à mini-accumulation doit préférablement être installée par un chauffagiste certifié ; l’appareil doit faire l’objet d’un entretien annuel complet (obligatoire) par un technicien agréé. Le coût de la pose se situe entre 300 et 1 500 €, selon le type d’appareil choisi. Une chaudière de ce type doit aussi être nettoyée, vérifiée et régulée annuellement pour en garantir la sécurité et un fonctionnement optimal. Les fabricants de chaudières à micro accumulation ne prennent pas tous en charge la pose et l’entretien de l’appareil ; aussi, il est recommandé de vous informer auprès de ceux-ci pour vérifier ce point.

👉 Chaudière classique ou à condensation ? Découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation avec Jamy !

 

 

Avantages et inconvénients

La chaudière à micro accumulation comporte plusieurs avantages :

 

  • Moins encombrante que d’autres types de chaudières, elle peut être installée dans un petit espace.
  • Plus de confort pour une dépense moindre
  • Permet de réaliser des gains énergétiques
  • Meilleure stabilité de température de l’eau chaude que pour une chaudière instantanée
  • Économies d’eau froide

 

Mais aussi quelques inconvénients

 

  • Son coût d’achat est plus élevé que celui d’une chaudière classique (200 à 400 € de plus, selon le modèle choisi). Par contre, la durabilité de l’appareil et le confort supplémentaire qu’il apporte dans un logement valent amplement ce surcoût.
  • Dans les modèles moins récents, la température de l’eau chaude reste moins stable que dans les chaudières récentes à la technologie plus avancée.
  • La fréquence des nombreux cycles de démarrage et arrêt peut influencer négativement la longévité de la chaudière.

Prix de la chaudière à micro accumulation

Comme pour d’autres types de chaudières, ce marché est ouvert à une vive concurrence. Pour vous assurer de la durabilité et de la sécurité de l’appareil, sa qualité et la marque de fabrication constituent des aspects essentiels à tenir compte. Pour cette raison, mieux vaut débourser un peu plus à l’achat pour acquérir un appareil fabriqué par les grandes marques. Ce sera également plus aisé d’obtenir des pièces de rechange, le cas échéant. Le prix est déterminé, en grande partie, par la puissance de la chaudière. Comme repère de référence, la fourchette de prix se situe entre 1 050 € et 1 400 €.

Des aides financières à considérer

Les modèles de chaudière à condensation font partie des appareils éligibles à des subventions et aides financières pour une transition éco énergétique. Parmi celles-ci, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, d’une diminution du taux (5,5%) de la TVA, de l’Éco Prêt à taux zéro (PTZ), sans oublier les programmes de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), les aides régionales et des primes énergies proposées par les fournisseurs d’énergie. Il faut toutefois que les travaux aient été effectués par un professionnel agréé (avec facture détaillée). Plusieurs de ces aides financières peuvent être cumulées, ce qui peut amortir le coût d’achat de l’appareil (jusqu’à 75%). Prenez note que les dépenses reliées à l’installation et aux travaux d’installation ne se pas comprises dans la somme accordée par ces instances.

Femme avec calculette

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre chaudière à micro accumulation par une Prime Energie.

Femme avec calculette
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction