Les Travaux

Tout savoir sur le calorifugeage

le calorifugeage

Le calorifugeage permet d’assurer l’isolation thermique des conduits d’eau chaude et de chauffage. Les économies réalisées sur les factures énergétiques peuvent atteindre 10 %. Les travaux de calorifugeage sont éligibles à certaines aides financières.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique par une Prime Energie.

Demandez votre Prime

 

En quoi consiste le calorifugeage ?

Pour bien isoler son habitation, il ne faut pas se limiter à l’isolation de la toiture et des murs. Des déperditions importantes se font au niveau des tuyaux du réseau de chauffage et d’eau chaude sanitaires. Ces pertes sont d’autant plus importantes si le réseau de chauffage est étendu et traverse des pièces non chauffées comme le garage ou la cave. Plus de 20 % des calories produites par le système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire peuvent être perdus. Grâce à un calorifugeage efficace, les économies sur les factures d’énergie peuvent atteindre 5 à 10 % par an. Les dépenses de gaz ou d’électricité liées à la production d’eau chaude sanitaire peuvent être divisées par deux.
Le calorifugeage permet également de limiter la prolifération des légionnelles en maintenant l’eau chaude à température constante.
Le niveau de performance du calorifugeage est évalué sur une échelle de 1 à 6. La classe 4 correspond au label BBC ou à la RT2012. Il est possible d’augmenter l’efficacité de l’isolation en utilisant un revêtement d’épaisseur supérieure.
Si votre maison a été construite avant 1997, il est possible que les matériaux utilisés pour le calorifugeage contiennent de l’amiante. En cas de vente ou de mise en location, un diagnostic de repérage amiante est obligatoire. Par contre, rien n’est prévu par la loi pour garantir la santé des occupants en l’absence de transaction immobilière, sauf lorsque des travaux de rénovation ou de démolition doivent être menés. Par précaution, il est possible de faire procéder à tout moment à un diagnostic volontaire par un prestataire agréé. Vous connaitrez ainsi les risques éventuels liés à la nature et à l’état des matériaux présents. Seuls des professionnels formés et correctement équipés peuvent prendre en charge le diagnostic et procéder aux travaux de dépose et de remplacement en toute sécurité.

 

Fonctionnement et installation

Plusieurs procédés peuvent être utilisés pour habiller les tuyaux :

  • coquilles en fibres minérales,
  • mousse de polyuréthane ou polyéthylène,
  • manchons en caoutchouc cellulaire.

Ces matériaux très résistants peuvent supporter des températures de 100°, alors que la température des fluides caloporteurs ou de l’eau chaude dépasse rarement 60°.
Un revêtement de protection supplémentaire peut être nécessaire : aluminium, toile de plâtre ou PVC. Si la tuyauterie se trouve en extérieur, on place plutôt des coquilles en acier résistantes au froid, aux intempéries et aux attaques de rongeurs.
La pose est très facile car les coquilles flexibles s’adaptent à toutes les formes de tuyaux. Pour les surfaces moins accessibles, il est possible d’utiliser des techniques telles que :

  • l’injection ou la projection de mousse polyuréthane,
  • le soufflage ou le flocage de laine minérale.

S’il est placé dans une pièce non chauffée, le ballon d’eau chaude peut être entièrement recouvert d’une housse isolante en laine minérale doublée de PVC ou d’aluminium.

Avantages et inconvénients du l’isolation des tuyaux de chauffage

Le calorifugeage offre de nombreux avantages :

  • réduction de la consommation énergétique
  • meilleur acheminement de l’eau chaude dans toute l’habitation
  • meilleur confort en toute saison
  • protection des canalisations et du ballon d’eau chaude

Le coût d’un calorifugeage est relativement modéré. Il est rapidement compensé par les économies d’énergie réalisées. Des dispositifs tels que le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou les certificats d’économie d’énergie peuvent financer tout ou partie des travaux de calorifugeage.
Le seul inconvénient du calorifugeage est que les locaux non chauffés ne profiteront plus de la chaleur dégagée par les tuyaux.

Prix du calorifugeage

Le calorifugeage est généralement facturé au mètre linéaire. Le prix indiqué tient compte de la fourniture des matériaux et de la pose. Pour bénéficier des aides financières telles que la prime énergie et bénéficier d’une installation de qualité, les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE. Celui-ci a pour obligation de respecter certaines caractéristiques techniques vérifiées par un bureau de contrôle. Les isolants utilisés doivent être de classes 2 ou supérieures.

 

Exemple de prix pour la pose d’une coquille en mousse :

Diamètre des tuyaux Prix au mètre
7 mm 25 €
23 mm 40 €
36 mm 50 €
55 mm 70 €
90 mm 95 €
150 mm 145 €
Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique par une Prime Energie.

Demandez votre Prime