Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Réponses à vos principales questions sur le poêle à bois

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à bois fait partie des appareils de chauffage les plus économiques. En effet le bois et la source d’énergie la moins chère actuellement disponible. En outre, le poêle à bois, s’il bénéficie du label « Flamme verte », est éligible à plusieurs aides écologiques dont celle du crédit d’impôt transition énergétique. Vous avez des questions sur ces sujets ? Nous y répondons.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Choisir d’utiliser un poêle à bois peut-il me faire réaliser des économies d’énergie ?

Le bois est le combustible le moins cher. Il coûte entre 50 et 100 euros par stère. En 2013, l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) estimait à 30 % les économies sur la facture d’énergie réalisées en choisissant un chauffage au bois.

 

Comparatif du prix de quelques combustibles en 2017

 

Type de combustible Tarif en €/kWh
Bûches de bois 0,043€/kWh
Bois en granulés (pellet) en vrac 0,071€/kWh
Bois en granulés (pellet) en sacs 0,075€/kWh
Gaz naturel 0,082€/kWh
Fioul domestique 0,089€/kWh
Électricité 0,15€/kWh
Pétrole pour poêle 0,146€/kWh

 

Pour estimer le coût de la consommation d’un poêle à bois, il faut également prendre en compte la qualité de l’isolation de votre maison, la surface à chauffer et la qualité de combustible utilisé.

 

Le tirage et la configuration de votre conduit de cheminée est aussi un paramètre important à considérer.

 

Un tirage trop important occasionne des pertes énergétiques.

 

Il faut garder à l’esprit que le poêle à bois reste souvent insuffisant pour couvrir tous les besoins en chauffage d’un domicile. Il est souvent utilisé en complément d’un chauffage central et permet de réduire sa facture d’énergie tout en utilisant une ressource renouvelable.

Que signifie le label « Flamme verte » ?

« Flamme verte » est une charte de qualité établie par les principaux constructeurs de chaudières et de poêles à bois, soutenus par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie). Ce label vise à promouvoir le développement des énergies renouvelables et le respect de l’environnement. Tous les appareils « Flamme Verte » sont contrôlés avec soin et affichent un rendement minimal de 70% et des émissions de CO² inférieures à 0,3% et un taux réduit d’émission de particules fines.

 

Plus de 100 marques sont labellisées « Flamme Verte ». Cette charte garantit l’achat d’un appareil de qualité. Tous les poêles à bois « Flamme Verte » répondent aux critères de rendement permettant d’accéder à la prime énergie ou au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique).

 

En 2010, « Flamme Verte » a mis en place un classement des appareils allant de 3 à 5 étoiles. Aujourd’hui, seuls les appareils 5 étoiles sont labellisés. Des appareils 6 ou 7 étoiles font leur apparition, suivant l’augmentation des performances affichées par les appareils indépendants de chauffage au bois.

Puis-je toujours bénéficier d’un crédit d’impôts pour mon poêle à bois acheté en 2016 ?

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, ou CITE, a été reconduit jusqu’au 31 décembre 2017.

 

Cette aide sous forme de crédit d’impôt a remplacé en 2014 le Crédit d’Impôt au Développement Durable. Le CITE permet la déduction sur l’impôt sur le revenu d’une partie des dépenses réalisées pour améliorer la qualité environnementale de son domicile. Elle s’adresse aux propriétaires, aux locataires ou aux occupants d’un logement, pour peu qu’il s’agisse de leur habitation principale achevée depuis au moins deux ans. L’aide s’élève à 30% des dépenses TTC liées à l’équipement du foyer, dans la limite d’un plafond de 8000 euros pour une personne seule, de 16 000 euros pour un couple. Un supplément de 400 euros et accordé pour chaque enfant rattaché au foyer fiscal.

 

Le poêle à bois doit-être fourni par une entreprise et installé par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Seul le prix d’achat du matériel entre en compte pour le calcul du crédit d’impôt, la main d’œuvre reste à la charge de l’acquéreur.

 

Le CITE est cumulable avec d’autres aides aux travaux comme l’éco-subvention de l’Anah ou l’éco prêt à taux zéro, toujours dans la limite des plafonds cités précédemment.

 

Ces dispositifs d’aide à l’achat permettent de diminuer considérablement le coût du poêle à bois, qui varie entre 300 et 15 000 euros suivant sa taille, sa technologie et sa puissance.

Comment recevoir la Prime Énergie - 3

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

Comment recevoir la Prime Énergie - 3
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction