Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Poêle à bois : le jeu des questions/réponses

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à bois est un équipement de chauffage écologique et économique. Il permet de réduire la facture énergétique et les rejets de gaz à effets de serre et autres particules nocives. S’il a de plus en plus de partisans, il continu cependant à susciter plusieurs interrogations. Pas d’inquiétude, on vous dit tout…   

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à bois ?

Comme toutes les solutions de chauffage, le poêle à bois comporte des avantages et des inconvénients.

 

Avantages du poêle à bois :

  • le bois est le combustible le moins cher
  • le bois est une source d’énergie renouvelable qui évite le recours à une énergie fossile
  • le bois capte plus de CO2 dans l’air grâce à la photosynthèse qu’il n’en dégage lors de sa combustion, ce qui en fait une énergie propre
  • les appareils indépendants de chauffage au bois sont éligibles sous conditions à la prime énergie et au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • les poêles à bois récents sont performants, avec un rendement de 40 à 80%
  • le poêle à bois permet de profiter des avantages d’un feu de bois en bénéficiant de performances bien supérieures à celles d’une cheminée
     

Inconvénients du poêle à bois :

  • le stockage du bois nécessite une place importante dans un endroit sec et aéré
  • il faut être présent lors de la combustion et recharger régulièrement le poêle en bois, sauf pour les poêles de masse possédant une grande inertie
  • la chaleur du poêle n’est pas toujours homogène
  • le poêle à bois ne suffit pas toujours à chauffer toute une maison et reste souvent une solution d’appoint permettant de profiter de l’agrément du feu tout en économisant de l’énergie sur son chauffage central

Quelles sont les différences entre un poêle à bûches et un poêle à granulés ?

Un poêle à granulés de bois, ou pellet, fonctionne par ventilation. Il procure une chaleur constante et permet de chauffer des espaces plus importants qu’un poêle à bûches. Il est alimenté à l’électricité, il est donc possible de le programmer pour optimiser sa consommation d’énergie. Il a un rendement un peu plus important que le poêle à bûches, mais son prix à l’achat est également un peu plus élevé, en raison de sa plus grande complexité.

 

Un poêle à bûches diffuse sa chaleur par rayonnement. Cette chaleur n’est donc pas homogène. Comme le soleil, il chauffe ce qui est à sa portée mais les endroits les plus éloignés resteront plus froids, et des écarts de températures se feront ressentir. Il est souvent utilisé comme un chauffage ponctuel et permet de profiter du plaisir d’un feu de bois. Le stockage des bûches nécessite davantage de place que celui du pellet. Le bois est moins onéreux sous forme de bûches que sous forme de granulés, les deux combustibles restant les moins chers du marché.

Qu’est-ce qu’un poêle de masse ? Est-ce la même chose qu’un poêle à accumulation ?

Le poêle de masse (ou poêle à accumulation, les deux désignent la même technologie) est un système de chauffage très ancien proposant une plus grande inertie qu’un poêle à bois classique. Il accumule une grande quantité de chaleur, qu’il restitue ensuite de manière douce et prolongée, même une fois le feu éteint. Il est équipé d’un récupérateur de fumée raccordé entre la sortie du foyer et le conduit. Cela lui permet d’extraire l’énergie restante de la fumée pour la restituer au corps de chauffe du poêle. Il est composé de matériaux très lourds, qui lui permettent d’accumuler de la chaleur.

 

S’il a plusieurs avantages, il a aussi quelques inconvénients. La masse du poêle a un temps de chauffe très long qui est à considérer lors du chauffage d’une maison froide. Il ne convient donc pas à une utilisation ponctuelle. De plus, il faut s’assurer lors de son installation, que la dalle supportera son poids conséquent. Il est exclu de l’envisager à l’étage !

 

Il possède un excellent rendement, allant jusqu’à 90%, ce qui le rend éligible aux aides de l’État dans le cadre de la transition énergétique.

Quel matériau choisir pour mon poêle à bois : fonte ou acier ?

Pour choisir entre ces deux matériaux, il faut considérer le volume de l’espace à chauffer, l’autonomie souhaitée et la puissance de chauffage désirée.
La fonte et l’acier sont tous les deux résistants, bien que l’acier puisse se déformer légèrement dans le temps. D’un point de vue esthétique, les poêles en acier sont plus fins et permettent une plus grande variété de styles différents que la fonte.

 

Un poêle en acier chauffe plus rapidement la pièce qu’un poêle en fonte, mais possède une moins grande inertie et procurera une chaleur moins homogène. La fonte permet d’accumuler de la chaleur et de la restituer plus longtemps par rayonnement, ce qui en fait une solution à privilégier pour chauffer une plus grande pièce. Les deux solutions sont plus performantes qu’un poêle traditionnel et sont éligibles à des aides comme la prime énergie ou le CITE.

artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’installation de votre système de chauffage écologique avec une Prime Energie.

artisan poignée de main
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction