Comment acheter votre chaudière moins chère

Par L’équipe de rédaction

L’un des inconvénients principaux des chaudières performantes est que leur prix d’achat est relativement élevé. Ce qui est vrai aussi bien pour les chaudières à haute performance énergétique que pour les chaudières fonctionnant avec des sources d’énergie renouvelables, qu’elles soient à granulés, à biomasse ou à plaquettes de bois. D’où l’importance de trouver des solutions de financement (éco PTZ, prêt de la CAF), des subventions (crédit d’impôt transition énergétique, ANAH) ou des primes (primes énergie, aides locales) pouvant vous aider à réduire le coût d’achat de votre chaudière.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

👉 Chaudière classique ou à condensation ? Découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation avec Jamy !

 

 

Estimation de prix et coût de fonctionnement d’une chaudière

Quand on est en phase de sélection d’une chaudière, on doit surtout éviter de trop se focaliser sur le coût initial de l’installation. En effet on s’est rendu compte que bien souvent le prix pouvait se révéler un frein. Ce qui est doublement dommage vu que, non seulement il existe des multitudes d’aides  écologiques (crédit d’impôt transition énergétique (CITE), prime énergie, subventions Anah, primes locales etc.) pour l’achat d’une chaudière, mais en plus, en passant à un système de chauffage plus performant on réalise d’importantes économies d’énergie. En règle générale, on peut compter sur des réductions de dépenses de l’ordre de 30% pour les chaudières basse température et 35% pour les chaudières à condensation. Pour un foyer dépensant annuellement 2 000 euros pour ses besoins en chauffage et eau chaude sanitaire, les économies réalisées peuvent atteindre 800 euros par an. Á ce rythme, la chaudière  sera rentabilisée en moins de 6 ans.
 

Pour ce qui est du coût à l’usage, il faut savoir que le bois est aujourd’hui la source d’énergie le moins chère du marché, il nécessite cependant de l’espace pour son stockage ; le fioul est aussi abordable, mais est souvent soumis à une hausse récurrente de prix en raison des aléas du marché des combustibles fossiles ; le gaz est légèrement plus cher, mais présente l’avantage d’être économique à l’usage. Laissez-vous conseiller par un professionnel pour savoir la solution qui convient le mieux à votre logement.

De quelles aides pouvez-vous bénéficier (en 2015) pour réduire le coût d’achat de votre chaudière ?

Pour l’achat d’une chaudière performante vous pourrez bénéficier des aides suivantes :
 

  • Un crédit d’impôt pouvant couvrir jusqu’à 30% du prix d’achat de votre chaudière.
  • Des aides de l’Anah : elles peuvent couvrir jusqu’à 35% (pour les propriétaires à revenus modestes) voire 50% (pour les propriétaires à revenus très modestes) du prix de votre chaudière.
  • Une prime Habiter mieux : cette prime peut atteindre 2000€ pour les propriétaires à revenus très modestes et 1600€ pour les propriétaires à revenus modestes.
  • Une tva réduite de 5,5% pour les chaudières éligibles au crédit d’impôt (chaudière à bois, chaudière à condensation) et 10% pour les chaudières non éligibles au crédit d ‘impôt (chaudière basse température).
  • De aides locales variant en fonction de votre lieu de résidence (commune, ville, région, agglomération etc.).
  • La prime énergie elle varie aussi en fonction de votre zone de résidence (H1, H2 ou H3).
  • L’éco prêt à taux zéro : Avec ce dispositif vous pouvez emprunter jusqu’à 30000€ remboursable sur 15 ans pour financer trois travaux (donc deux travaux en plus de l’installation de votre chaudière) et jusqu’à 20000€ remboursable sur 10 ans pour financer deux éco travaux (donc un en plus de l’achat de votre chaudière).
deux femmes ordinateur

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière avec une Prime Energie.

deux femmes ordinateur
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction