Tout savoir sur l’insert de cheminée hydraulique

Par L’équipe de rédaction

Parmi les nouveaux systèmes de chauffage écologique au bois, on trouve aujourd’hui des inserts dits « hydro » ou « bouilleurs« . Cet équipement qui, comme son nom l’indique, s’insère dans une cheminée existante, permettra d’optimiser l’efficacité de cette dernière sans la dénaturer. Il permettra aussi à votre cheminée de pouvoir servir de système de chauffage central et chauffer plusieurs pièces, même non contiguës, via un réseau de distribution de chaleur. Il sert également à la production d’eau chaude sanitaire.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce qu’un insert hydro ?

Comme son nom l’indique, un insert à bois est prévu pour être installé dans une cheminée existante, généralement à foyer ouvert. La particularité de l’insert hydro par rapport aux autres modèles est d’utiliser la combustion de bois (bûches, briquettes ou granulés) pour chauffer de l’eau, qui elle-même pourra servir à alimenter un réseau de radiateurs, un plancher chauffant et / ou un ballon d’eau chaude sanitaire. Ce raccordement se fera de préférence via un ballon tampon, chargé d’emmagasiner les calories en vue de leur utilisation ultérieure.

 

Le fonctionnement de l’insert hydro est assez simple : à l’intérieur du foyer se trouve un serpentin (ou un échangeur). En passant par ce dernier, l’eau est chauffée par la flamme, puis envoyée vers le ballon tampon une fois la température de fonctionnement préréglée atteinte. Le fluide peut ensuite être redistribué dans le circuit de chauffage et / ou envoyé vers le ballon d’eau chaude sanitaire.

Quels sont les avantages de ce système ?

Les atouts des inserts bouilleurs sont nombreux :

 

  • combiner chauffage et production d’eau chaude ;
  • bénéficier du visuel chaleureux de la flamme ;
  • optimiser l’efficacité de votre cheminée sans la dénaturer ;
  • réaliser des économies conséquentes sur vos factures énergétiques ;
  • bénéficier d’un système de chauffage propre et sûr ;
  • minimiser votre impact sur l’environnement ;
  • contribuer à la création et au maintien de filières d’approvisionnement locales et durables.

Quels en sont les inconvénients ?

En comparaison, les inserts hydro ont relativement peu d’inconvénients. Parmi ceux-ci, citons l’obligation de recharger manuellement l’appareil en combustible – sachant que l’autonomie des inserts bouilleurs à granulés peut tout de même atteindre plus de 40 heures. Autre inconvénient lié au combustible : la nécessité de disposer d’un local de stockage abrité, surtout dans le cas du bois. Enfin, le rendement de ce type d’appareil n’égale pas celui d’une chaudière.

Quel investissement faut-il envisager pour installer un insert bouilleur ?

Les tarifs pratiqués varient énormément suivant les marques et les puissances développées. Dans tous les cas, pour des raisons de rentabilité et de sécurité, mieux vaut faire réaliser votre installation par un professionnel agréé.

 

En termes de prix, l’insert hydro en lui-même vous coûtera 3000 € HT environ. À cela, il faut ajouter les accessoires, la pose, le raccordement et la réalisation éventuelle de la partie sanitaire. Au total, la facture globale de votre insert hydro s’élèvera à environ 15 000 €. Mais il convient de garder à l’esprit qu’en contrepartie, vos dépenses énergétiques diminueront de façon drastique.

 

Cependant, au même titre que toutes les installations de chauffage écologiques, l’investissement dans un insert hydro ouvre droit à bon nombre d’aides :

 

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique/ ou CITE. D’un taux de 30 %, cette aide accordée par l’État est soumise à des exigences de rendement : 70 à 85 % suivant les modèles d’inserts. Le CITE est plafonné à 8000 € pour une personne seule et à 16000 € pour un couple, plafond qui peut être augmenté de 400 € supplémentaires par personne à charge.
  • La TVA à 5,5 %. Ce taux réduit est applicable sur des travaux réalisés impérativement par un professionnel.
  • L’éco-prêt à taux 0, ou éco-PTZ. Plafonné entre 10000 et 30000 € suivant les cas, il est remboursable sur 3 à 15 ans.
  • Les aides locales. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) sont à même de vous renseigner et de vous accorder certaines aides. Le Point Rénovation Info Service le plus proche, ainsi que la mairie, peuvent également vous renseigner sur les aides spécifiques existant localement.

 

En résumé, l’insert bouilleur ou hydro est le meilleur moyen de rentabiliser un foyer ouvert existant, tout en bénéficiant d’une chaleur douce et constante et en employant une énergie propre et durable.

couple vieux
Le saviez-vous ?
 

L’insert hydraulique est éligible à la Prime Energie.

couple vieux
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction