Maison récente bien isolée

Tout savoir sur la maison passive

Que ce soit pour des motivations écologiques ou économiques, chacun cherche à diminuer au maximum sa facture énergétique. La plupart optimise donc son équipement pour tendre vers un bâtiment basse consommation. Mais savez-vous qu’il est possible d’avoir une maison passive? C’est-à-dire une maison qui dépense très peu d’énergie et qui recycle ce qu’elle produit? Conçue pour la première fois en 1988, encore peu répandue, elle gagne cependant progressivement du terrain. Désormais plus de dix mille maisons ou bâtiments passifs ont été construits en Europe. Voici son principe de fonctionnement, ses avantages et inconvénients, ainsi que son prix.

La maison passive, principe, architecture et fonctionnement

Principe

Le principe de la maison passive est très basique : elle est optimisée pour conserver une température ambiante douce de 21°C tout au long de l’année, sans utiliser de système de chauffage ou de climatisation. Ainsi, elle est dotée d’une bonne isolation thermique, d’un système de ventilation de l’air efficace, et puise son énergie dans le solaire.
 

Son architecture

Une maison passive n’est pas très différentes des autres, son architecture peut tout à fait revêtir des caractéristiques régionales. Cependant, tout dans sa conception est mis en œuvre pour augmenter sa passivité. Elle est donc orientée si possible plein Sud, afin d’engranger un maximum d’énergie solaire. Elles ont ainsi généralement de grandes ouvertures vers le Sud, et très peu côté Nord pour minimiser les pertes de chaleur. Les murs sont épais, et afin de diminuer les surfaces à isoler, les volumes des maisons passives sont compacts. Les matériaux utilisés sont de grandes qualités, permettant une très bonne isolation et une excellente étanchéité.
 

Son fonctionnement

Le fonctionnement de la maison passive repose sur le principe d’optimiser les sources de chaleurs présentes pour améliorer son confort. Ainsi, la chaleur dégagée à l’intérieur, par les occupants et les appareils électriques, associée à celle apportée par l’extérieur, grâce au soleil suffisent à répondre aux besoins de chauffage. Sa bonne isolation permet de conserver la chaleur interne sans perte, contrairement aux bâtiments traditionnels ou le chauffage est présent pour compenser ces pertes. Grâce à ça, son énergie de chauffage ne dépasse pas les 15 kWh par m² et par an.

Les règles de conception d’une maison passive

Si l’on souhaite construire une maison passive, ces grandes règles sont à suivre :

 

  • isolation haute performance et ouvertures de grandes qualité
  • capter l’énergie solaire
  • supprimer tous les ponts thermiques
  • très bonnes étanchéité du bâtiment
  • limiter les consommations électriques des appareils ménagers
  • installer une ventilation double-flux afin de récupérer la chaleur des pièces
  • orienter au sud les ouvertures

 

Un entretien simple

Voilà un autre point fort d’une maison passive. Le coût d’entretien est quasi nul. En effet, il n’y a pas de panne, et la durée de vie des équipements du système passif est la même que votre maison, vu que tout réside dans son architecture et orientation.

 

Labels des maisons passives

Il existe plusieurs labels décernés aux maisons passives. Passivhaus et Passive House sont les plus connus. Pour obtenir le label PassivHaus (allemand), la maison doit avoir les critères suivants:

 

  • besoins annuels en chauffage inférieurs ou égaux à 15 kWh/ m2
  • besoin annuel total en énergie (électroménager inclus) inférieur ou égal à 120 kWh/m2

Avantages et inconvénients

De nombreux avantages découlent d’une maison passive, et peu d’inconvénients.
 

Avantages d’une maison passive
Confort Qualité de l’air     Économies     Écologie
Température douce et stable toute l’année De l’air sain circule dans chaque pièce 90% d’énergie consommée en moins Utilisation de l’énergie solaire
Température homogène dans chaque pièce Pas de moisissures Pas de factures de chauffage N’émet pas de gaz à effets de serre
Optimisation de l’isolation acoustique Pas d’humidité Absence de panne Maîtrise des niveaux de CO2

 

Les quelques inconvénients de la maison passives sont:
 

  • Prix de construction plus élevé
  • Nécessité de s’adresser à des artisans spécialisés
  • Coût de la certification Maison Passive (non obligatoire mais plus-value lors d’une vente)

Prix d’une maison passive

Le coût d’une maison passive est de 15 à 25% plus élevé que celui d’une maison traditionnelle, soit entre 1700 et 2000 euros par m2. Cependant, le retour sur investissement en vaut la chandelle, vu la quasi absence des dépenses énergétiques par la suite.

 

Cependant, des aides financières existent pour ce type de construction.

femme âgée tasse

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux de rénovation énergétique par une Prime Energie.

femme âgée tasse