Les Travaux

Fonctionnement, avantages, rentabilité, etc. ; tout savoir sur le bâtiment intelligent

bâtiment intelligent

Le bâtiment intelligent est une construction à haute efficacité énergétique capable de gérer le stockage, la répartition et l’approvisionnement en énergie. Il a pour objectif d’atteindre une consommation raisonnée en utilisant les technologies des objets connectés et du traitement de données en masse (le « big data »).

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Le mode de fonctionnement du bâtiment intelligent

Pour gérer l’énergie de manière optimale, le bâtiment intelligent utilise un concept déjà opérationnel au sein des réseaux de distribution d’électricité, les « smart grids ». Il consiste à tenir compte de toutes les actions des parties prenantes (consommateurs, utilisateurs, producteurs) pour ajuster la production et la distribution d’électricité selon des variations de la demande et notamment des pics de consommation. Ainsi, la fourniture d’énergie devient plus efficace et le gaspillage est réduit. En transposant ce principe dans un bâtiment individuel, on assure aux résidents une génération et une distribution énergétique équilibrées

Une meilleure efficacité énergétique grâce aux techniques de construction

Dans leur conception, les bâtiments intelligents sont similaires aux constructions à énergie positive. Ils intègrent des solutions de construction permettant d’atteindre un haut niveau d’efficacité énergétique :

  • Une isolation thermique performante pour réduire les déperditions d’énergie ainsi que l’utilisation du chauffage et de la climatisation ;
  • généralisation des systèmes de ventilation pour conserver les bénéfices de l’isolation tout en améliorant la qualité de l’air;
  • équipements de chauffage et de climatisation écologiques intégrant des systèmes de régulation performants : les appareils fonctionnant au bois, les pompes à chaleur, les équipements solaires…qui utilisent des combustibles naturels sont plébiscités;
  • production d’énergie à partir de sources renouvelables : les panneaux et les capteurs thermiques solaires produisent une partie ou la totalité de l’énergie nécessaire. Le surplus peut être revendu à un fournisseur d’énergie;
  • localisation réfléchie de la construction : afin de tirer un bénéfice maximum de la géographie et des conditions météorologiques, l’orientation est un facteur clé
  • domotique : ce système permet d’optimiser l’utilisation des équipements électriques et électroniques de l’habitation.

Des avantages pour les résidents mais une technologie peu répandue

Les principaux points forts des bâtiments intelligents sont les suivants :

  • confort de vie amélioré : grâce à la domotique, la gestion des équipements du domicile est centralisée et facilitée. Ainsi, les systèmes de chauffage connectés assurent un meilleur confort thermique. L’accès à distance permet également d’anticiper des problèmes (oubli de fermeture d’un volet, de l’arrêt de la télévision…) et d’assurer une sécurité accrue (surveillance à distance des possibles intrusions, détecteurs de fumée…).
  • économies sur la facture énergétique : en gérant de manière optimale le chauffage tout en ayant une bonne isolation, les dépenses d’énergie sont rationalisées et réduites. La production d’électricité au sein de la construction diminue encore le recours à l’énergie des fournisseurs privés ou publics.
  • impact écologique positif : la diminution du recours aux énergies fossiles grâce à l’utilisation des énergies renouvelables est bénéfique pour l’environnement.

La complexité de mise en œuvre, le principal inconvénient du bâtiment intelligent

Concernant les points faibles du bâtiment intelligent, le principal réside dans sa complexité et sa nouveauté. Si le concept est actuellement clairement défini, les professionnels du bâtiment ne construisent encore que peu de bâtiments de ce type. De plus, pour mettre en œuvre toutes les spécificités de cette construction, de la domotique à la production d’électricité en passant par une localisation bien étudiée, les intervenants sont nombreux. Il est donc nécessaire d’établir une gestion de projet rigoureuse et complexe. Par conséquent, le coût global de construction d’un bâtiment intelligent peut être un frein. Il est supérieur à celui d’une maison passive et d’une habitation traditionnelle.

Une rentabilité discutée

Les différents acteurs de la construction ne sont pas d’accord sur la rentabilité du bâtiment intelligent. Pour certains, à cause de sa complexité, ce type d’ouvrage convient uniquement aux projets neufs de grande envergure. Pour d’autres, la rentabilité ne dépend pas uniquement de la conception initiale. Tous les éléments technologiques inclus dans cette construction engendrent un surcoût initial par rapport à une habitation à énergie positive dont le prix est déjà supérieur à celui d’une construction traditionnelle. Cependant, le coût global d’un bâtiment est ainsi réparti :

  • construction et coûts d’ingénierie : 25 %
  • exploitation pendant le cycle de vie : 75 %

Or, dans un bâtiment intelligent, les problématiques d’exploitation et de maintenance sont gérées dès la conception. Grâce aux outils numériques, l’ensemble des systèmes sont mutualisés et optimisés. La rentabilité de ce type de construction devrait donc s’appréhender sur le long terme.

Le saviez-vous ?

La majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique sont éligibles à la Prime Energie.

Demandez votre prime Energie