Fenêtre avec volet roulant

La maison BEPOS, le bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme

Dans le cadre de la transition énergétique, préserver l’environnement est une priorité. La réglementation RT2012 permet alors de s’appuyer sur des critères de performances minimum lorsque l’on fait des travaux de rénovation ou de construction. Ainsi, après la maison passive, qui minimise la consommation annuelle d’énergie, voici à présent la maison BEPOS, qui est une maison active en production d’énergie. Le BEPOS est une référence réglementaire officielle, qui sera la prochaine norme lors de la réglementation thermique en 2020 : la RT2020.

Fonctionnement d’une maison BEPOS

Une maison à énergie positive ou bâtiment à énergie positive (BEPOS) produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle est donc capable de répondre à tous les besoins de dépenses énergétiques sans exception du foyer.
Pour cela, elle doit obligatoirement répondre à ces deux critères : diminuer au maximum sa consommation énergétique et comporter des dispositifs de production d’énergie renouvelable qui produisent plus annuellement que la consommation globale du foyer d’énergie primaire non renouvelable.
De plus, les maisons BEPOS doivent aussi être construites dans des matériaux au bilan carbone limité.

Quelles performances énergétiques?

Il est important de comprendre que pour une maison BEPOS on parle de performances énergétiques à atteindre, et non à compenser. C’est la principale distinction entre une maison BEPOS et une maison passive.
En s’appuyant sur les besoins en énergie primaire de 50 kWh/m2/an pour une maison passive, et de 70 kWh/m2/an en moyenne pour les consommations ménagères, on estime que la maison BEPOS doit donc compenser au minimum 120 kW/h/m2/an.
Cet objectif reste toutefois théorique, car l’implantation de la maison et les habitudes de consommation des habitants peuvent faire varier ces besoins.

 

Les différents paramètres permettant d’atteindre cet objectif sont :

 

Isolation thermique Chauffage Équipement de production d’énergie Appareils électriques
  • suppression des ponts thermiques
  • isolation thermique renforcée, notamment au niveau des ouvertures,
  • parfaite étanchéité à l’air
  • systèmes de renouvellement d’air performants
  • doit être passif ou utiliser des énergies renouvelables (bois, soleil, géothermie)
  • ouvertures orientées vers le sud et des fenêtres sur chaque mur dans le cas d’un chauffage passif
Panneaux solaires photovoltaïques, éolienne domestique, capteurs solaires thermiques, chaudière à cogénération Les appareils électriques doivent être choisis en fonction de leurs performances électriques

Quels labels pour une maison BEPOS ?

Le label E+C- et le label BEPOS Effinergie définissent différent critères de la maison BEPOS.

 

Ainsi le label E+C- Bâtiments à Énergie Positive et Réduction Carbone a été établi en France suite à la COP21.
Une expérimentation nationale de ce label a débuté à l’automne 2016, et vise à vérifier la faisabilité des futurs changements prévus par la mise en place de la RT2020. Il repose sur 2 principaux piliers :

 

  • l’évaluation des émissions de gaz à effets de serre du bâtiment : l’Egs
  • le bilan BEPOS qui prend en compte ce qui est lié au fonctionnement du bâtiment

 

Quant au label BEPOS Effinergie, il est issu de l’association Effinergie qui cherche à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Ce label est apparu en 2013, puis a évolué sensiblement en 2017. En effet, depuis cette date, il intègre aussi les minimum donnés par le label E+C-. Pour obtenir ce label, les bâtiments doivent donc répondre à ces différents critères :

 

  • respecter les niveaux qui sont définis par le label E+C de performance énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre
  • être conformes aux exigences de la Réglementation Thermique 2012, évaluées à partir du Bbio, du Cep et du TIC
  • répondre à des exigences renforcées de conception bioclimatique
  • imposer entre autre un suivi régulier des consommations des habitants de la maison ou du bâtiment afin de mesurer l’efficacité de la transmission des enjeux de la transition énergétique

 

Le Bbio, le Cep et le TIC sont trois indicateurs distincts de l’application de la RT2012 :

 

  • le besoin bioclimatique, ou Bbio, définit l’efficacité énergétique de la maison ou du bâtiment à partir de ses besoins
  • le Cep précise quant à lui le coefficient d’énergie primaire
  • et enfin le TIC est à propos du confort thermique de la maison pendant la période estivale
deux femmes ordinateur

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer la majeure partie de vos travaux de rénovation avec une Prime Energie.

deux femmes ordinateur