Prix de la chaudière à buches

Par L’équipe de rédaction

Les prix des sources d’énergie fossiles (fuel et pétrole) sont très volatiles ; raisonnables une saison, ces énergies fossiles s’envolent celle d’après, au gré des tensions internationales. Les prix des sources d’énergie renouvelables, comme le bois, sont non seulement plus stables mais aussi plus abordables. La chaudière à bûches fait partie des meilleures solutions pour se chauffer au bois, avec un prix assez accessible et plusieurs aides écologiques disponibles pour son achat.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Présentation de la chaudière à bûches

Comme son nom l’indique, la chaudière à bûches fonctionne au bois. Les calories fournies par la combustion de ce dernier sont transmises au fluide caloporteur, généralement de l’eau, chargée de la montée en température du ballon d’eau chaude sanitaire et des radiateurs équipant chaque pièce du logement à chauffer. L’approvisionnement de la chambre de combustion peut aujourd’hui être automatisé : la chaudière à bûches est alors autonome pendant plusieurs jours. Dans le principe, le fonctionnement de la chaudière à bûches ne diffère pas de celui d’un équipement équivalent au fuel ou au gaz. C’est bien l’énergie utilisée qui fait toute la différence et elle n’est pas minime : le bois constitue aujourd’hui une énergie efficace et écoresponsable : la combustion du bois ne rejette dans l’atmosphère que le CO² fixé par l’arbre durant sa croissance et cette matière première est le plus souvent négociable auprès d’exploitations forestières locales.

 

Si l’encombrement d’une chaudière à bûches ne diffère pas de celle d’un matériel équivalent au gaz ou au fioul, il est important de disposer d’un local sec et ventilé permettant le stockage du bois. L’entretien se résume à vider régulièrement le tiroir à cendres et à faire effectuer un ramonage deux fois par an dont un durant la période d’utilisation intensive.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Au moment de choisir votre chaudière à bûches, il est important de prendre en compte quelques critères incontournables :

 

  • le rendement énergétique de la chaudière (au moins 85%) ;
  • sa puissance de chauffe qui doit être adaptée à la surface de votre habitation ;
  • le système de chargement (privilégiez un système automatisé) ;
  • la labellisation flamme verte qui rend la chaudière éligible aux aides en vigueur.

Combien coûte une chaudière à bûche ?

S’il diffère d’un fabricant à l’autre, le prix d’une chaudière à bûches reste globalement dicté par les critères énoncés précédemment.

 

Quelques exemples :

 

  • chaudière à bûches de 23 kW rendement 75% : 1000 €
  • chaudière à bûches de 25 kW rendement 85% : 1 900 €
  • chaudière à bûches de 42 kW rendement 90% : 3 100 €

Coût d’installation

Le coût d’installation d’une chaudière à bûches est déterminé par la taille de l’appareil et les contraintes du local devant l’accueillir. Il faut compter généralement entre 500 et 1 200 € de main d’œuvre pour l’installation et la mise en service. Un coût qui ne prend pas compte de l’éventuelle création d’un conduit d’évacuation des fumées et d’un réseau d’acheminement de la chaleur si la chaufferie est découplée des locaux à chauffer.

Quelques conseils pour votre projet de chaudière à bûches :

Choisir la bonne puissance

Il est important de choisir une chaudière à bûches à la puissance adaptée à la surface de votre habitation. Faîtes vous conseiller par un professionnel : sous dimensionnée votre chaudière ne procurera pas le confort attendu et surdimensionnée, elle devra tourner dans une plage ralentie, plus polluante.

 

Songez à l’ajout d’un ballon d’hydro-accumulation

L’ajout d’un ballon d’hydro-accumulation permet d’optimiser le fonctionnement de la chaudière à bûches. Ce ballon stocke les calories non utilisées immédiatement lors de la combustion du bois (notamment durant la demi-saison) et les restitue au fluide caloporteur lorsque la chaudière est à l’arrêt.

 

Faites le point sur les subventions existantes

Le bois est considéré comme une énergie renouvelable. A ce titre, les équipements utilisant la biomasse comme énergie sont éligibles à certaines aides ou avantages fiscaux. Ces aides sont nombreuses et vont de la prime énergie (jusqu’à 50% du prix de la chaudière à bûches) aux aides de l’ANAH, en passant par le crédit d’impôt transition énergétique (30%) l’éco PTZ et les multiples aides locales.

Téléconseiller

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à bûches par une Prime Energie.

Téléconseiller
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction