Les Travaux

Toutes les aides disponibles pour l’isolation des combles aménagés

Aides isolation des combles aménagés

Aménager ses combles permet d’augmenter considérablement la surface habitable de son logement. Mais pour en profiter de manière optimale, et bénéficier d’un maximum de confort, il est primordial de les isoler. Outre le fait de maintenir une température agréable en été comme en hiver, une bonne isolation des combles permet surtout d’éviter les déperditions de chaleur qui peuvent atteindre jusqu’à 30% dans cette partie de l’habitation. En fonction des matériaux choisis, du choix du mode d’isolation (intérieure ou extérieure) et de la superficie à isoler, l’investissement peut paraître important. Néanmoins, investir un peu d’argent dans ce genre de travaux permettra de réaliser des économies d’énergie sur le long terme. Par ailleurs, il faut savoir que de nombreuses aides (crédit d’impôt transition énergétique, prime énergie, éco PTZ, tva réduite, ANAH, etc.) sont mises à la disposition des particuliers pour leur permettre de réaliser des économies substantielles sur leur facture finale.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’isolation de vos combles aménagés avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Une large panoplie d’aides pour vous aider à financer l’isolation de vos combles

De nombreuses aides écologiques sont prévues pour vous permettre d’isoler vos combles à moindre frais. Qu’il s’agisse de la Prime Energie, du Crédit d’impôt, de la TVA à taux réduit, des aides de l’ANAH ou encore de l’éco-prêt à taux zéro, l’Etat ainsi que différentes collectivités locales peuvent participer au financement de vos travaux d’énergie par le biais de divers dispositifs.

Le crédit d’impôt transition énergétique

Le crédit d’impôt, de son nom complet « crédit d’impôt transition énergétique« , est accordé aux particuliers justifiants d’un domicile fiscal en France. Il peut permettre de financer la réalisation de travaux d’isolation de combles dans une résidence principale datant d’au moins 2 ans. Attribué par l’Etat, son montant peut couvrir une partie importante du coût d’achat des matériaux nécessaires. Par ailleurs, cette aide concerne une grande partie de la population puisqu’elle n’est soumise à aucune condition de ressources. Son montant est de 30% du coût des travaux. Veuillez noter cependant, que la somme éligible est plafonnée à 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple, et 400 euros de plus par personne à charge supplémentaire. Ce plafond porte sur une période de 5 années glissante.

>>>En savoir sur le crédit d’impôt

La prime énergie

Les travaux d’isolation de combles, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, entrent dans le cadre de la prime énergie. Cette aide est accordée par différents organismes habilités dans le cadre de travaux réalisés dans une résidence principale. Son montant, perçu sous la forme d’un chèque bancaire, est calculé par rapport au montant des économies d’énergies qui vont être réalisées sur le long terme et de la nature des travaux effectués. Il peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Facile à demander, cette aide s’obtient généralement en moins de 2 mois et n’est assujettie à aucune condition de ressources.

Pour être éligible à la version bonifiée (Prime Energie Plus) vous devez appartenir à la catégorie des ménages à revenus modestes.

>>>Demandez votre prime énergie

La TVA réduite

Le dispositif de TVA réduite à 5,5 % (au lieu des 20% habituels) vous permettra d’alléger fortement la facture de vos travaux. Ce taux de TVA est applicable aussi bien sur les équipements que sur la main d’œuvre nécessaire pour la réalisation des travaux, à condition qu’ils soient réalisés par une entreprise habilitée. Cette aide est particulièrement intéressante car elle est attribuée tout de suite lors du règlement. En effet, la TVA réduite est directement appliquée sur le montant HT de la facture à payer.

Misez sur les aides attribuées par l’ANAH

L’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat, plus connue sous le sigle ANAH, octroie des aides aux particuliers pour réaliser leurs travaux d’isolation de combles. Ces aides sont attribuées si, et seulement si, les travaux répondent à plusieurs critères et concernent une résidence principale. Par exemple, dans le cadre de son programme « Habiter mieux », l’Aide Solidarité Ecologique, d’un montant compris entre 1 600 € et 2 000 €, peut être acordée aux propriétaires qui en font la demande.

L’ANAH distribue par ailleurs de nombreuses autres aides qui peuvent permettre d’amortir jusqu’à 80% du coût total des travaux engagés, mais il faut savoir qu’elles sont accordées en priorité aux ménages aux revenus les plus modestes.

Pour y prétendre, les travaux d’isolation de combles doivent permettre de réduire d’au moins 25% les factures d’énergie du foyer.

L’Eco Prêt à Taux Zéro

L’Eco Prêt à Taux Zéro est d’avantage un dispositif de financement qu’une aide ou une subvention à proprement parler. Il vous permet d’obtenir un prêt pour réaliser vos travaux d’isolation sans devoir payer d’intérêts puisque le taux d’emprunt est de 0%. Il est destiné uniquement aux propriétaires qui réalisent un bouquet de travaux de rénovation dans une bâtisse construite avant 1990. Accordé sans condition de ressources, le montant de l’éco PTZ peut atteindre :

  • 20 000€ pour la réalisation d’un bouquet de deux travaux ; remboursable sur 10 ans
  • 30 000 € pour la réalisation d’un bouquet de plus de deux travaux ; remboursable sur 15 ans

En complément de ces aides principales, sachez qu’au niveau local ou régional d’autres aides ou subventions peuvent être attribuées pour l’isolation de vos combles aménageables.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’isolation de vos combles aménagés avec une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie