La maison HQE, à Haute Qualité Environnementale

Par L’équipe de rédaction

Le label HQE, Haute Qualité Environnementale, est attribué lorsqu’un bâtiment respecte des normes officielles, avec plusieurs niveaux de performance. La démarche vise à réduire la consommation d’énergie et à tenir compte des impacts sur l’environnement, mais aussi à assurer le confort des habitants et à protéger leur santé. Intégrée de manière harmonieuse dans son environnement, agréable à vivre et nécessitant peu d’entretien, la maison HQE est aujourd’hui un idéal accessible ! Bien que le prix d’une maison HQE soit estimé entre 10 et 25 % supérieur à celui d’une maison classique, cet investissement est souvent rentable sur le long terme, d’autant plus que des programmes encadrés par les pouvoirs publics permettent de bénéficier d’aides, comme la Prime Énergie.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Présentation de la maison HQE : des critères très complets

Le concept HQE s’appuie sur les 3 piliers du développement durable, visant à promouvoir des techniques pertinentes d’un point de vue environnemental, social et économique, en prenant compte de l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, de sa construction ou rénovation à la gestion des déchets générés au fil du temps, y compris dans l’éventualité d’une démolition.

 

La certification HQE est attribuée par l’organisme CERQUAL pour les maisons individuelles, d’après la norme NF Maison Individuelle démarche HQE. De nombreux indicateurs sont analysés, répartis en 3 catégories. En voici quelques exemples :

 

Exemples de critères pouvant être étudiés dans un projet de maison HQE
Respect de l’environnement Qualité de vie Performance économique
  • Niveau de performance énergétique.
  • Présence de systèmes de régulation du chauffage.
  • Efficacité de l’éclairage et consommation d’électricité.
  • Récupération des eaux de pluie.
  • Estimation de la consommation d’eau sur tout le cycle de vie de la maison.
  • Surface d’imperméabilisation du sol.
  • Matériaux utilisés et leur impact sur l’épuisement des ressources.
  • Émissions de CO2 et production de déchets.
  • Présence de surfaces végétalisées, diversité des espèces et choix d’espèces non invasives.
  • Présence de garde-corps aux endroits dangereux.
  • Présence de dispositifs permettant d’atténuer les champs magnétiques, comme les gaines blindées.
  • Utilisation de sols non glissants.
  • Utilisation de produits de classe A ou A+ pour les émissions polluantes intérieures.
  • Présence d’une crédence de cuisine.
  • Présence d’espaces de rangement.
  • Facilité de tri et gestion des déchets.
  • Accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
  • Qualité de l’isolation acoustique.
  • Niveau de luminosité dans les pièces.
  • Coûts d’entretien.
  • Durée de vie des matériaux.
  • Origine locale des matériaux.
  • Intervention d’entreprises locales pour les travaux.

 

Cette liste n’est pas exhaustive et proposée à titre indicatif.

 

La classification HQE est assortie d’un niveau Bon, Très performant, Excellent ou Exceptionnel en fonction des exigences atteintes.

 

Créer une maison HQE : en neuf ou en rénovation ?

La certification HQE est possible à la fois pour les constructions neuves et les chantiers de rénovation.

 

En neuf, la maison HQE est conçue en tenant compte des principes bioclimatiques permettant notamment de bénéficier au maximum du soleil en hiver, tout en réduisant son incidence en été. La surface est réfléchie en fonction de vos besoins, et l’intégration dans le paysage étudiée pour réduire les perturbations du milieu naturel et obtenir un résultat harmonieux.

 

La rénovation d’une maison HQE à partir d’un bâtiment existant nécessite des quantités réduites de matière première et valorise une structure existante, ce qui apporte de l’authenticité à l’ensemble du bâtiment. Les voies d’accès et les réseaux d’approvisionnement en eau et en électricité ainsi que de traitement des eaux usées sont généralement déjà créés : les frais sont réduits et les impacts sur le sol et l’écosystème également.

Avantages et inconvénients

Habiter dans une maison à Haute Qualité Environnementale apporte de nombreux avantages :

 

  • Empreinte écologique faible.
  • Entretien limité.
  • Confort thermique, visuel et auditif.
  • Frais énergétiques réduits.
  • Garantie officielle de la pertinence des choix techniques et de la qualité globale de la maison.

 

Les principaux inconvénients de la maison HQE sont son prix initial et la relative complexité de la démarche de certification. Il est recommandé de confier le chantier à un professionnel connaissant bien les normes.

Le prix d’une maison HQE

Faire construire ou rénover un bâtiment en respectant les critères de la norme HQE représente un surcoût d’environ 10 à 25 %, notamment en fonction du nombre d’objectifs sélectionnés. Sur le long terme, cette différence d’investissement est généralement amortie en 3 à 10 ans grâce aux économies d’énergie réalisées, qui peuvent représenter 75 % de la facture d’une maison traditionnelle, voire même davantage. Par nature, une maison HQE demande aussi peu d’entretien car elle est conçue avec un objectif de durabilité, ce qui génère de nouvelles économies, même si elles sont plus difficiles à chiffrer.

 

Au moment des travaux de construction ou de rénovation, il est aussi possible d’alléger le financement grâce à plusieurs dispositifs encadrés par les collectivités locales ou le gouvernement, comme la Prime Énergie.

Deux personnes et fruits

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer la majeure partie de vos travaux de rénovation énergétique avec une Prime Energie.

Deux personnes et fruits
J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction