Prime énergie pour le chauffe-eau solaire

Par L’équipe de rédaction

Indispensable au confort de toute la famille, l’eau chaude a un prix et il s’avère élevé ! Pour les foyers utilisant un cumulus électrique, la production d’eau chaude sanitaire consomme plus que tous les appareils électroménagers et l’éclairage. Un poste de dépense non négligeable estimé à 280€/an pour un foyer de 4 personnes. Heureusement la technologie solaire offre une alternative très efficace et totalement écologique pour bénéficier d’une eau chaude à moindre coût. Le chauffe-eau solaire est une installation d’autant plus intéressante qu’elle est éligible à la prime énergie. Quelques explications.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Connaissez-vous la prime énergie ?

Dans le cadre des engagements nationaux de réduction des émissions de gaz à effets de serre, le gouvernement a demandé aux grands fournisseurs d’énergie et vendeurs de carburant des efforts significatifs dans ce domaine. Ne pouvant pas toujours réaliser les travaux nécessaires sur leurs propres installations pour des raisons techniques ou des impossibilités technologiques, ces industries participent à l’effort national en subventionnant les travaux des particuliers allant dans ce sens et reçoivent en échange des Certificats Economie Energie. Concrètement, les particuliers qui réalisent des travaux d’amélioration énergétique de leur habitation peuvent recevoir un chèque de plusieurs centaines d’euros. Pour cela, il suffit d’en faire la demande via notre simulateur. Ensuite, nous allons nous charger de la validation de votre dossier auprès de l’administration après vérification des critères d’éligibilité. Le versement (sous forme d’un chèque) intervient dans les 30 jours après validation de votre dossier par le Pôle National des Certificats d’Économies d’Énergie (PNCEE).

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire fonctionne grâce à la chaleur du rayonnement solaire. Des panneaux solaires thermiques installés sur votre toit ou dans votre jardin sont chargés de les capter et de les transférer à un fluide caloporteur. Ces panneaux idéalement orientés au Sud sur une pente parfaitement dégagée et inclinée à 45 ° environ peuvent être de différents types (non vitrésvitréssous-videtubes). Le fluide caloporteur ainsi chauffé est envoyé vers le ballon de stockage de l’eau chaude sanitaire. Un échangeur thermique assure le transfert des calories solaires ainsi transportées à cette dernière. Le fluide caloporteur est lui renvoyé vers les panneaux pour se recharger en calorie solaire : un système en circuit fermé qui assure entre 35% et 50% des besoins de la famille selon l’ensoleillement local. Comptez aujourd’hui entre 4 000 et 6 000€ pour un chauffe-eau solaire performant.
Bon à savoir : pour une maison individuelle moyenne (100 m² habitables), il est nécessaire d’installer entre 4 à 6 m² de panneaux thermiques. Pour pallier aux ciels couverts, le système est couplé à une énergie classique (bois, gaz, mazout ou électricité) qui se substitue momentanément au soleil pour maintenir la production d’eau chaude.

👉 En 2 minutes, Jamy vulgarise le fonctionnement des panneaux solaires. Découvrez comment la lumière du soleil se transforme en électricité pour votre maison.

 

 

Critères d’éligibilité du chauffe-eau solaire à la prime énergie

Pour être éligible à la prime énergie, le chauffe-eau solaire installé doit répondre à des critères de performance précis :

  • Ses caractéristiques de performances doivent, soit être certifiées CSTBatSolarkeymark ou NFCESI, soit correspondre à la norme EN 12975 ou EN 12976 établies par un organisme européen accrédité.
  • Il doit être installé par un professionnel titulaire de la certification QUALISOL ou titulaire d’une certification professionnelle CESI ou équivalente obéissant à la norme NF X50-091.
  • La durée théorique de vie du chauffe-eau solaire doit être d’au moins 15 ans.

La prime énergie est-elle cumulable avec d’autres aides ?

La prime énergie est cumulable avec plusieurs autres aides écologiques parmi lesquelles:

  • le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) qui permet de déduire jusqu’à 30% du coût d’acquisition de l’équipement sur l’impôt sur le revenu ;
  • la TVA réduite au taux de 5,5 au lieu de 20% accordée pour les travaux de rénovation et d’amélioration de l’efficacité énergétique d’un logement de plus de deux ans.
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ) qui permet de financer les travaux d’amélioration énergétique des ménages éligibles.

Attention, la prime énergie n’est en revanche pas cumulable avec les différentes aides fournies par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), ainsi que les aides locales reposant sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie.
Le chauffe-eau solaire n’offre que des avantages : écologique et performant, il offre une eau chaude sanitaire à moindre coût. L’investissement consentit est d’autant plus vite amorti qu’il donne lieu au versement de toutes les aides en vigueur notamment de la prime énergie qui reste relativement méconnue !

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction