Tout savoir sur la chaudière thermodynamique

Par L’équipe de rédaction

Attendue depuis quelques années, la chaudière thermodynamique, qui révolutionne le secteur du chauffage au gaz sera probablement commercialisée en 2018. Le système breveté conçu par BootHEAT, une start-up greentech, permet de doubler le rendement obtenu avec une chaudière à condensation tout en réduisant son impact environnemental. Comment fonctionne-t-elle et comment expliquer les performances du système de chauffage qui pourrait s’imposer comme le standard de demain ?

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement de la chaudière thermodynamique

Une chaudière hybride qui mêle deux technologies

La chaudière thermodynamique, parfois appelée chaudière au CO2, utilise les avantages de deux systèmes de chauffages :

 

  • la chaudière au gaz à condensation : la chaudière à condensation utilise les calories produites par la condensation de la vapeur d’eau des fumées issues de la combustion de gaz naturel pour augmenter la température de l’eau contenue dans le circuit de chauffage.
  • la pompe à chaleur : elle capture les calories présentes dans l’air ambiant pour les transférer vers le circuit de chauffage, ceci au moyen d’un compresseur qui active la circulation d’un fluide frigorigène

 

Un compresseur innovant


Dans le cas de la chaudière thermodynamique, la chaleur du brûleur est utilisée pour comprimer le fluide frigorigène (le CO2). Ce fluide, sur le modèle du fonctionnement de la pompe à chaleur, transporte les calories capturées dans l’air ambiant. Plutôt que de transférer la chaleur issue de la combustion directement vers le circuit de chauffage (comme une chaudière à condensation), celle-ci alimente la compression thermique du fluide.

 

Le système repose sur un compresseur thermique breveté mis au point par BoostHEAT. La compression du CO2 à très haute température (jusqu’à 700°C) permet d’atteindre des rendements bien supérieurs à ceux obtenus avec les autres technologies présentes sur le marché.

 

Une longévité exceptionnelle sans aucune maintenance


Contrairement aux pompes à chaleur classiques, la chaudière thermodynamique est autonome même lors des périodes les plus froides de l’année. Elle est prévue pour fonctionner 50 000 heures, soit environ 15 ans, sans nécessiter aucune opération de maintenance. Le compresseur ne réclame ni alimentation en huile, ni entretien. Ceci est dû au fait que la compression s’effectue uniquement au moyen d’un cycle thermique, ce qui ne provoque aucune usure mécanique.

Fonctionnement chauffe-eau thermodynamique

Des performances qui bouleversent le secteur du chauffage

La chaudière thermodynamique génère suffisamment de chaleur pour alimenter le chauffage d’une habitation et assurer sa production d’eau sanitaire. Cette technologie offre 3 avantages majeurs qui répondent aux préoccupations actuelles en matière de performances énergétiques :

 

 

  • un rendement thermique saisonnier qui peut atteindre 200 % : ce chiffre obtenu lors des derniers tests est deux fois plus important que les 100 % promis par la chaudière à condensation, qui avait pourtant fait figure de révolution lors de son arrivée sur le marché dans les années 1990.
  • une consommation énergétique divisée par deux : il en résulte que pour répondre aux mêmes besoins en chauffage, la facture énergétique serait divisée par deux
  • une empreinte carbone réduite : la combinaison du gaz naturel, l’énergie fossile la moins polluante et la plus performante, et du CO2, une énergie renouvelable, fait de cette solution un mode de chauffage particulièrement respectueux de l’environnement

 

Les perspectives offertes par cette technologie

Un déploiement progressif mais ambitieux

La chaudière thermodynamique EnR est le fruit d’un long travail débuté en 2011. Cette dernière est aujourd’hui commercialisée auprès des particuliers et l’entreprise prévoit d’ores et déjà de développer une version plus puissante à destination du secteur tertiaire et des habitats collectifs. La start-up ambitionne d’équiper jusqu’à 2 % des logements européens d’ici 2020, que ce soit dans le cadre d’une première installation comme dans celui d’un changement d’appareil lors de travaux de rénovation énergétique.
 

Un tarif prévisionnel encore élevé mais un soutien unanime

 

La BOOSTHEAT.20 est commercialisée au prix de 17 990€ TTC fournie et posée.

 

Cela correspond à un investissement du même ordre que pour une pompe à chaleur air-eau, ce qui reste élevé.

 

Les performances de la machine lui permettent néanmoins d’être éligible à l’ensemble des aides disponibles afin de soutenir les objectifs de transition énergétique.

 

Ainsi le crédit d’impôt de 30%, la prime coup de pouce (jusqu’à 4 000e pour les ménages les plus modestes, les aides de l’ANAH et l’écoPTZ vous permettrons d’alléger considérablement votre prix d’achat.

Téléconseillers

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat d’une chaudière thermodynamique avec une Prime Effy.

Téléconseillers
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction