Les aides

Prime Coup de pouce Économies d’énergie pour l’achat d’une chaudière à plaquettes

prime convesion chaudière plaquetteNombreux sont les Français à vouloir trouver une solution à leur portée afin d’accroître la performance énergétique de leur habitat et par la même occasion, de protéger l’environnement. Mais le premier obstacle qu’ils rencontrent, soit le coût de l’investissement initial, tend à freiner la réalisation de leur beau projet. Qu’à cela ne tienne, des dispositifs, encadrés par l’État, sont accessibles aux personnes qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie. Celui dont il sera question dans cette rubrique se nomme Coup de pouce Économies d’énergie et plus spécifiquement celui qui a trait à la chaudière à plaquettes. Vous pouvez bénéficier de cette intéressante aide financière jusqu’au 31 décembre 2020.

Le saviez-vous ?

La prime Coup de Pouce Chauffage, c’est jusqu’à 4 000€ pour le remplacement de votre chaudière à plaquettes.

Demandez votre prime conversion chaudière à plaquettes

La prime Coup de pouce : qu’en est-il au juste ?

La prime Coup de pouce Économies d’énergie est une aide financière allouée par l’État aux ménages installés en France métropolitaine et destinée à la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique. Instauré en février 2017 et, en raison du succès rencontré, reconduit jusqu’au 31 décembre 2020, ce dispositif est désormais accessible à tous (avant, la prime coup de pouce était réservée exclusivement aux ménages à faible revenu), qu’ils soient locataires, locataires ou occupants à titre gratuit. Il touche deux types de travaux, soit le remplacement de chaudières utilisant des énergies fossiles et les travaux d’isolation.

Le montant des primes accordé est déterminé en fonction du nombre de personnes occupant le logement, de leur lieu de résidence (Île de France ou autre région), de l’équipement utilisé ainsi que des ressources financières dont dispose le foyer. L’aide est rehaussée pour le foyer dont le revenu global est égal ou inférieur aux niveaux de revenus modestes de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Les ressources financières des membres d’un foyer qui sont prises en compte correspondent aux revenus fiscaux de référence apparaissant sur leur avis d’imposition annuel. Le montant des primes peut être versé par chèque ou par virement, soustrait de la facture ou offert sous forme de bons d’achats.

Pour être éligibles, les travaux de rénovation doivent être effectués dans une habitation dont la construction remonte à au moins deux ans. Les dits travaux doivent en outre être obligatoirement réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le bénéficiaire doit de plus avancer les coûts de financement des travaux avant de recevoir sa prime. Il doit enfin s’inscrire auprès de l’entreprise partenaire du professionnel RGE sélectionné pour le chantier. C’est à cette entreprise partenaire que le requérant envoie sa facture au terme de la réalisation des travaux afin de bénéficier de la prime.

Il faut aussi savoir que la prime Coup de pouce est cumulable avec le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITÉ). Cependant, puisqu’il s’agit d’un dispositif financé par les CEE, elle n’est pas cumulable avec les autres aides CEE.

La prime Coup de pouce chauffage

La prime Coup de pouce chauffage concerne le remplacement de toutes les chaudières utilisant des énergies fossiles (elle a déjà été réservée aux chaudières utilisant du fioul) par un équipement fonctionnant à l’aide d’énergies renouvelables.

Pour la substitution d’une chaudière fioul, charbon ou gaz (autre qu’à condensation) vers une chaudière à énergies renouvelables, la prime versée peut être de l’ordre de 4000€ pour les foyers à revenu modeste et de 2500€ pour les autres foyers. Pour le remplacement d’une chaudière fioul, charbon ou gaz par une chaudière gaz très haute performance énergétique, la prime octroyée peut atteindre 1200€ pour les familles à revenu modeste et 600€ pour les autres familles. Pour ce qui est de la substitution d’un poêle à charbon vers un poêle biomasse performant, les ménages qui disposent d’un revenu limité peuvent se voir offrir une prime d’environ 800€ et les ménages classiques, une prime de plus ou moins 500€.

Les critères techniques d’éligibilité de la chaudière à plaquettes à la prime coup de pouce chauffage

À l’instar de tous les autres travaux de rénovation énergétique, la chaudière à plaquettes doit être achetée et installée par un spécialiste titulaire d’une mention RGE et la prime doit être demandée avant le début des travaux.

Comme critères techniques, le rendement énergétique de l’appareil choisi doit être égal ou dépasser 85 % dans le cas d’un chargement automatique et 80 % si le chargement est manuel.

La chaudière à plaquettes : plusieurs avantages

Pour générer de la chaleur, cet appareil de chauffage utilise des plaquettes de bois forestières comme combustible plutôt que des bûches, du fioul ou du gaz. Il s’agit d’un choix à la fois économique (même si cette chaudière est coûteuse à l’achat) et écologique.

Économique, parce que le coût du bois en plaquettes par kWh est très peu élevé, tout en offrant un rendement calorique comparable à celui du fioul ou du gaz. La chaudière à plaquettes permet de réaliser une économie de plus de 70 % sur sa facture énergétique par rapport aux appareils utilisant des énergies fossiles.

Écologique et durable, parce que le gaz produit par la combustion du bois déchiqueté est ensuite utilisé par les nouveaux arbres pour assurer leur croissance.

Le saviez-vous ?

La prime Coup de Pouce Chauffage, c’est jusqu’à 4 000€ pour le remplacement de votre chaudière à plaquettes.

Demandez votre prime conversion chaudière à plaquettes