La Prime Energie pour l’isolation des murs par l’intérieur

Par L’équipe de rédaction

Des murs mal isolés peuvent être responsables de 25% des pertes thermiques dans une habitation, ce qui va avoir un impact négatif à la fois sur votre confort thermique (vous allez avoir froid) et sur votre consommation énergétique (vous allez compenser en augmentant votre chauffage). L’isolation thermique des murs est donc fortement recommandée. Si l’isolation des murs par l’extérieur est une excellente option en termes de performance et de réduction des ponts thermiques, c’est aussi une option à retenir au vu de son rapport qualité/prix, d’autant plus qu’elle est éligible à la quasi-totalité des aides écologiques disponibles et notamment celle de la prime énergie.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce que la Prime Energie ?

Vous avez des projets de rénovation pour votre maison ? S’ils entrent dans la catégorie des travaux réduisant la consommation énergétique de votre habitation, comme l’isolation des murs par l’intérieur, vous avez-peut-être droit à des aides financières. Parmi elles, la Prime Energie, une subvention qui vous est versée sous forme de chèque. Qui finance cette prime ? Ce sont les vendeurs d’énergie, c’est-à-dire d’électricité, de gaz, de fioul, de carburant pour les automobiles… Dans le cadre de la politique gouvernementale visant à réduire la consommation énergétique et à protéger l’environnement, l’Etat oblige ces vendeurs à produire un certain nombre de certificats d’économie d’énergie. Ils peuvent alors soit les générer eux-mêmes par des travaux sur leurs propres installations, soit les racheter sur un marché dédié, soit les collecter auprès des particuliers, moyennant une prime énergie.

L’isolation des murs par l’intérieur : une solution économique

Des murs mal isolés peuvent être responsables de jusqu’à  25 % des déperditions de chaleur. Pour réduire votre facture de chauffage, l’isolation de la toiture et l’isolation des murs par l’extérieur sont très efficaces. L’isolation par l’extérieur ne réduit pas la surface habitable et réduit au maximum les ponts thermiques. Cependant, elle coûte très cher et change l’aspect de la maison. Par conséquent, nombreux sont ceux qui optent pour une isolation des murs par l’intérieur. Dans ce cas, un matériau isolant, en plaques ou en rouleaux, (liègepolystyrène expansélaine de verre…) sera appliqué contre les murs tout autour de la pièce. Soit l’isolant sera collé directement au mur et recouvert d’un parement (plaques de plâtre par exemple) soit, en cas de murs à tendance humide par exemple, une lame d’air sera préservée entre le mur et l’isolant. Pour cela, des tasseaux ou des rails seront mis en place. Il faut savoir que si les murs sont froids, on a tendance à ne pas utiliser la surface habitable située le long des murs. Une fois isolés, leur confort retrouvé peut compenser la légère perte de surface.

Quels sont les critères d’éligibilité à la Prime Energie pour l’isolation intérieure des murs ?

Pour obtenir la prime énergie, vous devez constituer un dossier avant même le début des travaux, c’est la première condition. Ensuite, vous devez faire faire les travaux d’isolation par un professionnel certifié : il doit appartenir au réseau d’entreprises « RGE », ce qui signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Enfin, les travaux doivent satisfaire à certaines caractéristiques techniques. Par exemple :

 

  • Le doublage isolant doit avoir une résistance thermique supérieure ou égale à 3,7 m².K/W.
  • Le matériau isolant lui-même doit avoir une durée de vie de 35 ans, et il doit répondre à des exigences en matière de performance énergétique : celles-ci auront été validées, soit par l’ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants), soit par un avis du Comité Technique de l’Avis Technique (CTAT), soit par un autre organisme européen agréé.
  • A la fin des travaux, vous compléterez votre dossier avec l’attestation de fin de travaux.

La Prime Energie est-elle cumulable avec d’autres subventions ?

Oui, tout-à-fait.

 

La Prime Energie est cumulable avec l’Eco-PTZ, ou Eco-Prêt à Taux Zéro. Celui-ci s’adresse sans conditions de ressources aux propriétaires d’une maison construite avant 1990, pour financer tant les matériaux que la main-d’œuvre, et son montant maximum est de 30 000€, remboursable sur une durée maximale de 15 ans.

 

La Prime Energie est également compatible avec la réduction de la TVA à 5,5% pour les travaux d’isolation des logements anciens. Cette réduction s’applique si le logement a été achevé depuis plus de deux ans.

 

Enfin, vous pouvez à la fois demander la Prime Energie et bénéficier du CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique. Celui-ci se monte à 30% du coût des matériaux. Cette somme sera déduite de vos impôts ou vous sera versée si vous n’êtes pas imposable.
La prime énergie n’est cependant pas compatible avec les subventions de l’ANAH.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction