Le purgeur automatique de chaudière, un équipement simple et efficace

Par L’équipe de rédaction

Toutes les chaudières peuvent voir leur rendement diminuer lorsque du gaz se trouve dans le circuit contenant le fluide caloporteur. En effet, la présence de bulles d’air, d’hydrogène… va gêner la circulation de ce liquide. Afin d’évacuer ce gaz sans intervention manuelle, on conseille d’utiliser un purgeur automatique de chaudière. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation de cet équipement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

femme âgée tasse

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière par une Prime Energie.

femme âgée tasse
Je demande ma Prime Effy

Simulation gratuite et immédiate

L’utilité du purgeur automatique de chaudière

Dans une chaudière (classique, à condensation…), un circuit contenant le fluide caloporteur, généralement de l’eau, est réchauffé grâce au combustible de l’appareil. Avant d’être rempli avec le fluide, ce circuit contient de l’air. Il peut arriver que cet air ne soit pas totalement remplacé par le fluide, ce qui va affecter les performances de la chaudière. En effet, cet air piégé va freiner voire bloquer la circulation du fluide. Du gaz peut également se former au niveau de l’installation après sa mise en route à cause de plusieurs phénomènes :

 

  • des résidus organiques peuvent se trouver dans le circuit, notamment suite à des travaux. Leur décomposition va notamment produire du méthane.
  • une réaction chimique a parfois lieu, sous l’effet de la chaleur, entre l’air et les sels minéraux dissous dans l’eau de manière naturelle. Des poches de gaz vont alors se former.
  • selon la composition de l’eau circulant dans la chaudière et en présence de chaleur, il est possible que des bulles d’hydrogène se créent.

 

Le purgeur automatique permet donc d’évacuer du système de chauffage ces poches de gaz qui perturbent son fonctionnement. Comme les bulles d’air montent lorsqu’elles se trouvent dans un fluide tel que l’eau, il est important de positionner le purgeur au niveau d’un point haut du circuit.

👉 Chaudière classique ou à condensation ? Découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation avec Jamy !

 

 

Le fonctionnement du purgeur automatique de chaudière

Cet équipement est composé :

 

  • du corps du purgeur, souvent en laiton,
  • d’un flotteur, contenu dans le corps,
  • d’une sortie d’air avec un bouchon. Elle est positionnée sur le haut du corps (purgeur vertical) ou sur le côté (purgeur latéral).
  • d’une sortie pour raccorder l’appareil au circuit hydraulique de la chaudière. Elle est située sur la partie basse du corps du purgeur.

 

Lorsqu’il n’y a pas d’air dans l’installation mais uniquement de l’eau, celle-ci pousse le flotteur dans la partie haute du corps du purgeur. Il appuie sur un piston qui ferme alors la sortie d’air. Le purgeur devient ainsi totalement étanche.

 

Quand de l’air rentre, depuis le circuit de la chaudière, à l’intérieur du purgeur, le flotteur reste en position basse dans le corps de l’appareil. Il actionne ainsi le piston qui permet l’ouverture de la sortie d’air. Comme il existe un espace entre le flotteur et les bords du corps du purgeur, l’air circule dans cet interstice. Il se dirige vers le haut de l’appareil et passe par la sortie d’air, laissée ouverte grâce au piston maintenu par le flotteur. Tant que le circuit contiendra de l’air, il sera ainsi expulsé automatiquement grâce au purgeur.

Un prix variant en fonction de la sophistication de l’appareil

Le coût d’un purgeur automatique de chaudière varie entre et 150 euros. Les modèles les plus économiques, généralement en laiton, sont fournis avec une valve d’isolement. Celle-ci permet de procéder au nettoyage du mécanisme intérieur sans avoir à vidanger. Ces purgeurs supportent en moyenne une pression maximale de 10 bars et une température ne dépassant pas 100°C.

 

Les modèles haut de gamme ont des spécificités telles que :

 

  • un système de vanne autonettoyante, évitant ainsi les problèmes liés à l’entretien du dispositif,
  • des indicateurs lumineux (LED),
  • un dispositif d’alarme,
  • ils s’installent simplement, même dans des endroits difficiles d’accès,
  • ils possèdent une crépine pour stopper les éventuels corps étrangers.

Il faut ajouter au prix d’achat le coût de la main d’œuvre pour l’installation du dispositif.

Téléconseillers

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière par une Prime Energie.

Téléconseillers
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction