Les Travaux

La Chaudière gaz à condensation : installation et fonctionnement

fonctionnement chaudière à condensation au gaz

La chaudière gaz à condensation fait partie d’une nouvelle génération de chaudières dites à haute performance énergétique. Qu’elle soit au fioul ou au gaz, elle est censée afficher une performance et un rendement élevés. Ce qui aboutit à d’importantes économies d’énergie. Ainsi, même la chaudière à condensation coûte plus cher à l’achat qu’une chaudière classique, les économies d’énergie (jusqu’à 20%) qu’elle permet de réaliser ainsi que les différentes aides disponibles pour son achat permettent de la rentabiliser assez rapidement.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre chaudière à condensation au gaz par une Prime Energie.

Demandez votre prime Energie

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation

Le chauffage au gaz est assuré par une chaudière intégrée dans un circuit de chauffage central. Comme une chaudière classique, la chaudière gaz à condensation produit chauffage et eau chaude sanitaire (ECS) en brûlant du gaz. Elle se différencie de ses concurrentes par l’utilisation des fumées dégagées par la combustion pour préchauffer l’eau, en retour de circuit ; avant de la réintégrer dans le corps de chauffe. En refroidissant la fumée, la chaudière à condensation crée de la vapeur d’eau qui émet un supplément de chaleur. Pour autant de gaz consommé, la chaudière à condensation est donc 10 à 20 % plus efficace.

Pour maximiser ses performances, il est préférable de coupler la chaudière gaz à condensation à un circuit de chauffage central basse température, ainsi qu’à des radiateurs également basse température.

La chaudière à condensation : une installation facile mais technique

Une chaudière gaz à condensation est aussi facile à installer qu’une chaudière classique au gaz. Lors de l’installation, il faudra poser un conduit d’évacuation pour les vapeurs d’eau produites après la condensation et un conduit d’extraction des fumées issues de la combustion du gaz.

Cependant au vu du niveau de technicité requis, il est fortement déconseillé d’installer ou d’entretenir une chaudière à gaz soi-même. Pour une sécurité et une pose optimales, faites appel à un professionnel qualifié et spécialisé dans l’installation de chaudières à condensation. De plus, réaliser ses travaux soi-même implique la suppression des droits aux aides à la rénovation énergétique. Le crédit d’impôt transition énergétique, équivalant à  30 % du prix d’achat du matériel, de même que la prime énergie, par exemple, ne peuvent être accordés que si les travaux ont été conduits par une entreprise possédant la mention RGE.

Des économies d’énergie et d’argent

Avec son rendement ultra performant de 110 %, la chaudière à condensation permet une utilisation minimale de gaz pour un rendu énergétique maximal. Si l’investissement de départ pour l’achat de l’appareil reste assez élevé, il est rapidement rentabilisé grâce aux économies d’énergie réalisées sur le long terme.

En plus de son utilisation très économe en gaz, la chaudière gaz à condensation est éligible aux aides proposées par l’֤État dans le cadre du dispositif de la Loi transition énergétique. En effet, les aides et subventions sont nombreuses pour les travaux de rénovation énergétique. On y trouve notamment le CITE qui réduit de 30 % le prix d’achat de la chaudière, ainsi que les aides de l’Anah, la Prime Energie, ou encore la TVA à taux réduit. Au final, l’installation d’une chaudière à condensation est rendue abordable par ce gros coup de pouce du gouvernement et permet de réduire significativement la facture d’énergie sur de longues années.

>>>Calculez votre Prime Énergie pour l’installation de votre chaudière à condensation au gaz