Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Aides et subventions disponibles pour l’achat d’un poêle à plaquettes de bois

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à plaquettes de bois est un système de chauffage propre et très performant d’un point de vue éco-énergétique. Pour ces raisons, de nombreuses aides financières sont proposées par différentes instances pour encourager les gens à choisir ce type de chauffage.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le poêle à plaquettes : une option économique à faible empreinte écologique

Le chauffage au bois est une des alternatives les plus efficaces, du point de vue écologique et économique, aux systèmes de chauffages classiques (électrique et gaz). Son rendement avoisine les 90% et son empreinte écologique est quasi nulle. Dans cette perspective, en changeant votre système de chauffage pour un poêle à plaquettes, vous pouvez accéder à plusieurs types d’aides financières mises en place par l’État.

Quand le public et le privé joignent leurs forces

La liste des aides auxquelles vous pouvez avoir droit, comprend plusieurs programmes dont certains sont cumulables.

 

De la TVA réduite au crédit d’impôt transition énergétique, en passant par les avantages de la Prime Énergie et l’Éco-Prêt à taux Zéro, sans oublier les subventions et la prime de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), ces aides regroupées vous permettront d’atteindre un taux intéressant de retour sur investissement.

 

De nombreux départements, régions ou communes proposent également des subventions pour encourager leurs citoyens à favoriser les économies d’énergie dans leur habitation principale.

 

Certaines aides comme l’éco PTZ requiert la réalisation de plusieurs travaux, vous pouvez donc saisir cette occasion pour faire en plus isoler votre toit ou vos combles perdus.

Votre poêle à plaquettes moins cher grâce au Crédit d’impôt

Le dispositif du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) a été mis en place par l’État pour aider les particuliers à réaliser des travaux d’économie d’énergie sur leur résidence principale. Le montant investi pour les travaux d’installation peut ainsi être diminué 30%. Il y’a cependant un plafond portant sur les dépenses éligibles. Ce plafond dépend de la taille du foyer. Il est fixé à 8 000 € pour les personnes seules, et 16 000 € pour les couples, auxquels il faut ajouter 400 € par personne à charge supplémentaire.

 

Le crédit d’impôt transition énergétique ne tient pas compte de vos revenus.

L’ANAH soutient les ménages les plus modestes

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) s’est donné pour mission, entre autres, de soutenir l’amélioration des logements des particuliers. Le coût de l’installation d’un nouveau poêle à plaquettes peut (en partie) être amorti par les aides financières de l’ANAH. Cette agence nationale peut assumer jusqu’à 50% du coût total des travaux, mais ses subventions concernent en priorité les ménages à revenus modestes. Il faut également que la consommation énergétique de l’habitation soit réduite d’au moins 25%, grâce aux travaux entrepris. Il va sans dire que l’installation d’un poêle à plaquettes ne permettra pas à elle seule d’atteindre cet objectif de performance. Il vous faudra donc penser à intégrer une opération supplémentaire comme par l’exemple l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique.

La TVA en baisse

Pour un changement éco-énergétique, comme le changement d’un système de chauffage par un poêle à plaquettes de bois, le taux de TVA a été réduit à 5,5%. Cet avantage est applicable à tous (propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, locataires, occupants à titre gratuit, etc.), mais concerne seulement les résidences principales et secondaires, achevées depuis plus de deux ans. Pour être éligible, le matériel installé doit respecter les critères d’éligibilité au CITE.

La Prime Énergie : le coup de pouce des fournisseurs d’énergie

La prime énergie est une aide que laprimeenergie.fr vous verse directement pour l’achat d’un poêle à plaquettes. Ce programme fait partie des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) qui oblige certaines entreprises actives dans le secteur de l’énergie à participer aux efforts pour l’amélioration de la performance énergétique nationale. La prime énergie est sans doute l’aide la plus facile à obtenir et elle peut représenter jusqu’à 50% du coût d’achat de votre matériel, en sachant qu’elle est bonifiée (multipliée par 5) pour les foyers disposant de revenus très modestes.

On vous avance même l’argent…

L’éco prêt à taux zéro, aussi appelé éco PTZ est un dispositif de financement qui permet de financer la réalisation de ses travaux d’économies d’énergie grâce à un prêt à taux zéro, les intérêts étant à la charge de l’état.

 

Si l’installation d’un poêle à plaquettes de bois fait partie des opérations éligibles, il faut savoir que seuls les projets incluant au moins deux travaux sont éligibles. Il vous faudra donc rajouter une action de travaux, comme l’isolation de vos combles perdus par exemple.

 

Le montant alloué peut atteindre 20 000 euros, remboursable sur une période de 10 ans pour les projets comportant deux travaux et 30 000 €, remboursable sur 15 ans, pour les projets comportant au moins 3 travaux. Par ailleurs, l’installation de l’appareil doit avoir été effectuée par un professionnel.

Les aides locales et régionales

Informez-vous auprès de votre région et de votre département pour savoir si des aides financières locales existent pour des travaux de rénovation énergétique des logements.

 

Les disparités peuvent être grandes : en Alsace, par exemple, le montant de la subvention offerte est de 300 euros pour l’installation d’un poêle à plaquettes ou à granulés, alors qu’en Corse, elle frôle les 4 000 euros (avec un plafond de 50% s’il s’agit d’un logement déjà existant).

femme âgée tasse

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l’achat de votre poêle à plaquettes avec une Prime Energie.

femme âgée tasse
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction