Chauffe-eau thermodynamique : Fonctionnement, installation, économies d’énergie

Par L’équipe de rédaction

La production d’eau chaude sanitaire est un poste important de consommation énergétique dans un foyer. Le chauffe-eau thermodynamique allie technologie et modernité pour diminuer la facture d’énergie de manière durable et efficace. Même si son coût à l’achat est plus élevé que celui des autres types de chauffe-eau, il faut savoir, qu’il vous permettra d’un côté de réaliser d’importantes économies d’énergie (jusqu’à 75%) et d’autre part, il est éligible à plusieurs aides écologiques à l’image de la prime énergie qui peut représenter jusqu’à 70% de son coût d’achat.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique (ou CET) est la combinaison d’un ballon d’eau chaude classique couplé à une pompe à chaleur aérothermique. La pompe à chaleur est directement intégrée au chauffe-eau et a pour rôle de récupérer la chaleur présente dans l’air ambiant. Les calories assimilées servent ensuite à réchauffer l’eau sanitaire contenue dans le ballon.

 

Ce système est d’autant plus performant que le CET est placé dans une pièce non habitée de la maison (souvent un garage ou une cave) et souffre donc beaucoup moins de la baisse de performance que subissent les pompes à chaleur classiques qui sont soumises à des températures extérieures très froides. Le chauffe-eau thermodynamique peut fonctionner avec des températures supérieures à 5 °C.

 

L’appareil nécessite une petite quantité d’électricité pour alimenter le système. Ainsi, lorsque la demande en eau chaude dépasse la capacité de production, la résistance électrique prend le relais pour que les habitants n’aient pas à souffrir d’une pénurie d’eau chaude sanitaire (ECS). Dans les cas très rares où la température serait trop basse pour que la pompe à chaleur fonctionne correctement, l’eau est également chauffée à l’électricité.

 

Cependant, l’électricité consommée est compensée par la performance du chauffe-eau. Son coefficient de performance estimé à 3 ou 4 signifie que pour 1 kW d’énergie utilisée, le chauffe-eau thermodynamique restitue 3 ou 4 kWh d’énergie de mieux. Au final, le CET peut faire économiser jusqu’à 75 % d’énergie sur la production d’ECS.

Fonctionnement chauffe-eau thermodynamique

Installation d’un chauffe-eau thermodynamique

Même s’il est équipé d’une pompe à chaleur aérothermique, le CET ne s’installe pas de la même manière. En effet, pour des performances optimisées, le chauffe-eau doit être placé en intérieur, dans une pièce d’une surface au moins égale à 10 m². Il peut s’agir d’une cave, d’un garage ou de toute autre pièce assez grande pour l’accueillir sans gêner les habitants. Cette pièce ne doit pas être chauffée ni être sujette à des changements fréquents de température. Il est possible d’installer le CET dans une pièce inférieure à 10 m² si une gaine le relie à une pièce ayant la taille nécessaire.

 

Le chauffe-eau thermodynamique est une excellente solution pour les ménages qui se chauffent à l’électrique car c’est un appareil autonome qui ne nécessite pas de raccord avec un circuit de chauffage central.

 

Comme pour beaucoup d’autres travaux de cette envergure, il est déconseillé d’entreprendre soi-même l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique chez soi. En effet, on prend le risque d’effectuer une malfaçon ou de s’exposer à des situations dangereuses. Faites confiance à des professionnels qualifiés et spécialisés dans ce type de fourniture et préférez des installateurs et du matériel possédant des certifications officielles. Vous pourrez alors profiter de l’installation par l’entreprise pour établir le contrat d’entretien et le SAV du chauffe-eau thermodynamique.

 

En plus d’éviter des problèmes, faire appel à un artisan vous permet d’avoir accès aux aides financières pour l’achat du chauffe-eau. Ces aides sont précieuses et contribuent à la rentabilité du CET. Parmi ces aides, l’une des plus importantes est celle de la prime énergie.

Prix et économies d’énergie du CET

Le chauffe-eau thermodynamique est considéré comme très rentable car il permet d’importantes économies d’énergie, mais aussi parce qu’il n’est pas tellement plus cher qu’un ballon d’eau chaude classique. Comptez environ 2 000 euros minimum pour un CET de 300 L (soit, une capacité suffisante pour couvrir les besoins d’une famille de 4 personnes) et jusqu’à 4 000 euros voire plus pour des chauffe-eaux plus volumineux ou plus sophistiqués.

 

Une fois installé, le chauffe-eau thermodynamique est rentabilisé très rapidement. Chaque année, la part de production d’ECS dans la facture d’énergie est divisée par deux ou par trois grâce à la performance de la pompe à chaleur intégrée et à son fonctionnement « gratuit ».

 

En plus des économies réalisables sur les nombreuses années à venir, il est possible de baisser davantage le coût d’un chauffe-eau thermodynamique. Cet équipement fait partie des travaux d’amélioration énergétique qui sont subventionnés par le gouvernement dans le cadre de la Loi transition énergétique. Cette loi mise en place depuis plusieurs années en France permet aux particuliers souhaitant limiter leurs dépenses d’énergie d’obtenir des aides financières intéressantes pour entreprendre des travaux d’économies d’énergie. Le CET est ainsi éligible au crédit d’impôt à 30 %, à l’éco-prêt à taux zéro, aux aides de l’Anah, à plusieurs aides et subventions locales ainsi qu’à la prime énergie. Cette dernière aide est très intéressante notamment de par le fait qu’elle est très facile à obtenir et aussi qu’elle peut représenter jusqu’à 70% du coût d’achat de votre chauffe-eau thermodynamique.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction