Prix de l'énergie en 2024 : tout ce qu'il faut savoir

Sommaire

Gaz, électricité, fioul... Les prix de l'énergie a un impact direct sur les factures des Français. Comment sont-ils fixés, à combien s'élèvent-ils et comment les réduire ? Tour d'horizon des prix de l'énergie en France.


La meilleure solution pour maîtriser ses factures ? La rénovation énergétique !

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Les prix de l'électricité en France

Quels sont les différents types de tarif pour l'électricité ?

L'électricité est une ressource indispensable dans les foyers. Si sont utilisation peut être limitée grâce à l'utilisation de panneaux solaires photovoltaïques, il est presque impossible de se passer à 100% d'électricité. En France, il existe plusieurs types de tarifs pour l'électricité :
 

  • le tarif réglementé dont le prix est fixé par les pouvoirs publics
  • les offres de marché dont le prix est fixé par les fournisseurs d'électricité

 

Le tarif réglementé de l'électricité est fixé par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE). Il est proposé par le fournisseur historique EDF et concerne les particuliers et les petits professionnels. Les offres de marché, quant à elles, sont proposées par de nombreux fournisseurs d'électricité et offrent une plus grande diversité de prix et de services.
 

 

Comment est fixé le prix de l'électricité ?

Le prix de l'électricité est fixé en prenant en compte différents éléments. Il comprend notamment :
 

  • le coût de production de l'électricité
  • les taxes
  • les coûts de transport et de distribution
  • la marge du fournisseur


Les tarifs de l'électricité évoluent chaque année, en fonction de ces facteurs et des décisions des pouvoirs publics. 
 

 

Bouclier tarifaire sur l'électricité : en quoi ça consiste ?

Le bouclier tarifaire sur l'électricité est une mesure mise en place par le gouvernement français pour protéger les consommateurs les plus vulnérables aux hausses importantes des prix. Il vise à limiter la part du budget consacrée à l'énergie en plafonnant les factures d'électricité des ménages les plus modestes. Ce dispositif permet ainsi de garantir l'accès à l'électricité à un prix plus abordable pour tous. En 2023, le hausse des TRV de l'électricité sont plafonnés à 15%.


👉 Le gouvernement a annoncé une prolongation du bouclier tarifaire jusqu'en 2025.

installateur de panneaux solaires SunPower

Devenez plus autonome et produisez votre propre électricité grâce aux panneaux solaires ! Avec Effy Sérénité, vous profitez d'un prix juste et affiché dés le début de votre projet : à partir de 7790€, soit 6 961€ prime EDF OA déduite (ou à partir de 60€/mois pendant 180 mois) !

installateur de panneaux solaires SunPower

Les prix du gaz en France

Le gaz naturel est une autre source d'énergie largement utilisée en France, notamment pour le chauffage et la cuisson. Selon les derniers chiffres du Ministère de la Transition énergétique, 41% des logements se chauffent au gaz dans le pays. Comme pour l'électricité, les prix du gaz peuvent varier en fonction de plusieurs paramètres comme les options tarifaires et les fluctuations du marché.
 

 

Quelles sont les différentes options tarifaires pour le gaz ?

Les consommateurs ont le choix entre le tarif réglementé de vente (TRVG) et les offres de marché. Le TRVG est proposé par le fournisseur historique français Engie et est encadré par les pouvoirs publics. Les offres de marché sont proposées par plusieurs fournisseurs et offrent une plus grande diversité de prix et de services.


👉 Fin des tarifs réglementés de vente du gaz
À partir du 1 juillet 2023, les TRVG disparaissent. Les consommateurs encore soumis à ce type de tarif doivent donc basculer sur une offre de marché.

 

Quel est le prix du kWh ?

Le prix du gaz est exprimé en centimes d'euros par kilowatt-heure (c€/kWh). Le tarif réglementé de vente du gaz est révisé tous les mois et est fixé en fonction de plusieurs critères, tels que les coûts d'approvisionnement, les frais de distribution et de commercialisation, ainsi que la marge du fournisseur. Les offres de marché proposent généralement des tarifs indexés sur le tarif réglementé ou des tarifs fixes.


C'est la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui partage chaque mois les prix du gaz.

👉 À savoir
Depuis le 1er novembre 2021, les prix du gaz sont bloqués grâce au bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement. Pour le moment, la date de fin n'est pas actée, mais il ne devrait pas être prolongé après la fin de l'année 2023.

Connaissez-vous votre classe de consommation ? Les ménages au gaz sont répartis en classes de consommation en fonction de leurs besoins : Base, B0, B1. Voici comment elles se matérialisent :
 

Classe Usage Consommation annuelle en kWh
Base cuisson inférieure à 1 000
B0 cuisson et eau chaude entre 1 000 et 6 000
B1 chauffage entre 6 000 et 30 000
B2i petite chaufferie collective entre 30 000 et 300 000


Plus la consommation est faible, plus le prix du kWh est élevé. À l'inverse, le prix fixe de l'abonnement mensuel qui s'y ajoute est inférieur.
 

 

Bouclier tarifaire sur le gaz : comment ça fonctionne ?

Comme pour l'électricité, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire sur le gaz, dans le but protéger les ménages les plus fragiles. Ce dispositif limite la hausse des prix du gaz à 15% en 2023. 

Le prix du fioul

Le fioul est une énergie de chauffage encore utilisée dans les foyers français, principalement pour le chauffage. Pourtant cette énergie est dans le viseur du gouvernement, jugée trop polluante et onéreuse. Elle est donc vouée à disparaître progressivement. D'ailleurs, depuis le 1er juillet 2022, l'installation de nouvelles chaudières fioul est interdite dans les logements.
 

 

Comment est fixé le prix du fioul ?

Le prix du fioul est déterminé par le marché pétrolier mondial et peut varier quotidiennement. Il est influencé par des facteurs économiques, géopolitiques et environnementaux. Les variations du prix du pétrole brut, ainsi que les taxes et les coûts de distribution, impactent directement le prix du fioul sur le marché français, et le portefeuille des particuliers !
 

 

Combien coûte un litre de fioul ?

Le prix du fioul est généralement exprimé en euros par litre. Il est important de noter que le prix du fioul peut fluctuer en fonction des événements internationaux et des conditions du marché. Il est recommandé de consulter régulièrement les fournisseurs locaux ou les plateformes en ligne spécialisées pour obtenir des informations à jour sur les prix du fioul dans votre région.

Comment réduire le coût de l'énergie ?

Face à l'augmentation des prix de l'énergie, il existe des solutions pour réduire le coût de sa consommation.
 

 

Utiliser les aides de l'État : les chèques énergie

L'État a mis en place différentes aides pour soutenir les ménages dans le paiement de leurs factures d'énergie. Le chèque énergie en fait partie. Il s'agit d'un moyen de paiement directement utilisable pour régler les dépenses énergétiques, notamment les factures d'électricité, de gaz, de fioul, ainsi que les travaux de rénovation énergétique.


Plusieurs types de chèque énergie sont distribués :
 

  • le chèque classique, utilisable pour toutes les dépenses énergétique
  • le chèque exceptionnel fioul, mis en place en 2022 pour les ménages chauffés au fioul
  • le chèque exceptionnel bois, mis en place en 2022 pour les ménages qui utilisent un combustible obis énergie (granulés, bûches, plaquettes...)
     

 

Traiter le problème à la source : réaliser des travaux

Le meilleur moyen de réduire les dépenses énergétiques d'un logement de manière pérenne ? Réaliser des travaux de rénovation énergétique. Isolation thermique, remplacement du système de chauffage, des fenêtres, installation d'une ventilation... Ces travaux visent à améliorer l'efficacité énergétique de votre logement, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie et donc vos factures.


Voici quelques exemples de travaux de rénovation énergétique efficaces à envisager :
 

  • l'isolation thermique : l'isolation de votre logement est essentielle pour réduire les pertes de chaleur en hiver et maintenir une température confortable. Une bonne isolation des murs, des combles, du toit et des fenêtres permet de limiter les déperditions énergétiques et de réduire votre consommation de chauffage en hiver ou de climatisation en été.
     
  • le remplacement du système de chauffage : si votre système de chauffage est vétuste et peu efficace, il est nécessaire de le remplacer par un appareil plus moderne et plus économe en énergie. Les pompes à chaleur, les équipements de chauffage au bois et les systèmes de chauffage solaire sont des options intéressantes pour réaliser des économies d'énergie.
     
  • passer à l'autoconsommation solaire : investir dans une installation photovoltaïque pour la production d'électricité permet de réduire votre dépendance aux énergies traditionnelles et de faire des économies sur le long terme.
     
  • l'installation de fenêtres à double vitrage : les fenêtres à simple vitrage sont souvent responsables des déperditions de chaleur. En remplaçant vos fenêtres par des modèles à double vitrage, vous améliorez l'isolation thermique de votre logement et réduisez vos besoins en chauffage.

👉 À savoir
Les travaux de rénovation énergétique peuvent représenter un investissement initial conséquent. Mais il faut garder en tête qu'ils permettent de réaliser des économies significatives sur le long terme, tout en améliorant le confort de votre logement et en réduisant votre impact environnemental.

femme avec son grand-père dans un salon

Installez une pompe à chaleur air-eau à partir de 4 490€ seulement ! Un spécialiste de la rénovation énergétique vous accompagne du début à la fin de votre projet.

femme avec son grand-père dans un salon